Nationalisme de droite La révolution tranquille

   Les crises constitutionnelles

L'histoire des patriotes Biographies Dossiers
Accueil Contacts Forums Annuaire Sources Caricatures Textes d'opinions Liens FAQ souverainiste Carte du site

Aidez nous en cliquant sur notre bannière, tous les fonds seront utilisés pour la promotion de ce site et de la souveraineté du Québec !

La biographie de Lucien Bouchard


Lucien BouchardNé à Saint-Coeur-de-Marie (Lac-Saint-Jean) le 22 décembre 1938, Lucien Bouchard fait ses études classiques au Collège de Jonquière et se voit décerner, en 1959, un baccalauréat ès arts. En 1964, il obtient un baccalauréat en sciences sociales ainsi qu'une licence en droit à l'Université Laval et est admis au Barreau du Québec. Il exerce la profession d'avocat en cabinet privé à Chicoutimi jusqu'en 1985.

En juillet 1985, il devient ambassadeur du Canada en France. Il participe activement au premier Sommet de la francophonie, à Paris, en 1986, et préside le Comité international de préparation du deuxième Sommet de la francophonie qui se déroule à Québec, en septembre 1987. Il demeure ambassadeur du Canada en France jusqu'à sa nomination, le 31 mars 1988, au poste de Secrétaire d'État du Canada. Le 20 juin, il est élu député de Lac-Saint-Jean à la Chambre des communes.

Le 22 mai 1990, il démissionne de son poste de ministre de l'Environnement et quitte le groupe parlementaire conservateur pour siéger aux Communes comme député indépendant de Lac-Saint-Jean. Le 25 juillet 1990, les députés indépendants du Québec qui siègent à Ottawa et qu'il dirige, se regroupent sous l'appellation de Bloc québécois et rendent publique la description de leurs orientations. Le 15 juin 1991, lors de l'assemblée de fondation tenue à Sorel-Tracy, il est élu président et chef du Bloc québécois.

Aux élections fédérales du 25 octobre 1993, il est réélu député de Lac-Saint-Jean et devient alors le chef de l'Opposition officielle à la Chambre des communes. Il participe activement à la campagne référendaire sur la souveraineté du Québec à l'automne 1995 et est nommé, le 7 octobre 1995, négociateur en chef du Québec lors d'éventuelles négociations avec le Canada advenant une victoire du Oui. (voir les fraudes du gouvernement fédérale lors du référendum de 1995)

Le 12 janvier 1996, il devient président désigné du Parti québécois. Le 15 janvier 1996, il démissionne de ses fonctions de chef de l'Opposition officielle à la Chambre des communes, de député de Lac-Saint-Jean et de chef du Bloc québécois. Le 16 janvier 1996, il annonce qu'il sera candidat du Parti québécois à l'élection partielle de Jonquière.

Le 27 janvier 1996, il devient président du Parti québécois et est assermenté Premier ministre du Québec le 29 janvier 1996. Il est aussi président du Comité des priorités et président du Comité ministériel des affaires régionales et territoriales.

Il est élu député de la circonscription de Jonquière à l'élection complémentaire du 19 février 1996 et il a été réélu député de la circonscription de Jonquière lors des élections du 30 novembre 1998.

Haut de page


Citations

« Il ne peut y avoir pour nous Québécois de pays véritable que celui du Québec. » - Lucien Bouchard

« Accéder à la souveraineté, c'est aujourd'hui plus que jamais dans l'Histoire aménager du même mouvement l'indépendance et l'interdépendance, politique nationale et politique internationale. » - Lucien Bouchard

« Il faut cesser de s'acharner à faire entrer le Québec dans le moule d'une province comme les autres. Ce moule, les Québécois ne l'acceptent pas. Leur réalité même le fait éclater. » - Lucien Bouchard

« Il manque un pays dans ce pays. » - Lucien Bouchard

«Au début du troisième millénaire, il y aura un nouveau coureur dans la course et il aura dans ses mains un drapeau, celui du Québec! » - Lucien Bouchard

Haut de page