Retour Page d'accueil du Ministère  
Fiche du site FR9301624:
CAP TAILLAT - CAP LARDIER - CAP CAMARAT

 
accueil  > patrimoine naturel  > natura 2000  > recherche géographique > provence-alpes-cote d'azur > var > site fr9301624






Dimensions de
la carte :
Largeur :  45 km
Hauteur :  29 km

  10 km

Les fonds cartographiques utilisés sur ce site sont soumis à des restrictions d'utilisation.
Pour des raisons de lisibilité, tous les noms de communes ne sont pas inscrits sur la carte.


Identification
Code :   FR9301624 
Appelation :   CAP TAILLAT - CAP LARDIER - CAP CAMARAT 
Date de compilation :   01/1996 
Mise à jour :   05/2005 
Historique :   Date de proposition comme SIC : 07/2003 

Localisation
Départements :   Domaine maritime (66 %), Var (34 %) 
Superficie :   1247 ha
Altitude maximale :   176 m
Région biogéographique :   Mediterranéenne 

Description
Cet ensemble naturel littoral très intéressant comporte sur rocher un faciès littoral de la chênaie pubescente, et par place la riche chênaie mixte de la presqu'île tropézienne (mélange des 3 espèces de chênes méditerranéens présents sur silice). On y trouve parmi les plus beaux groupements thermophiles de France (phryganes à Anthyllis barbe de Jupiter et Thymélée hirsute, mattoral à Palmier nain). Les formations psammophiles constituent de remarquables complexes.
Concernant le domaine marin, le site présente un fort intérêt pour les herbiers à posidonies.


Côte rocheuse siliceuse et bande marine.

Composition du site :
Mer, Bras de Mer    66 % 
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana    10 % 
Forêts de résineux    5 % 
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente    4 % 
Forêts sempervirentes non résineuses    4 % 
Galets, Falaises maritimes, Ilots    3 % 
Dunes, Plages de sables, Machair    3 % 
Forêts caducifoliées    2 % 
Pelouses sèches, Steppes    1 % 
Marais salants, Prés salés, Steppes salées    1 % 
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes)    1 % 

Types d'habitats présents % couv. SR(1)
Herbiers à Posidonia (Posidonion oceanicae)*   50 %    B
Pinèdes méditerranéennes de pins mésogéens endémiques   15 %    C
Forêts à Quercus suber   10 %    C
Dunes fixées du littoral du Crucianellion maritimae   6 %    B
Falaises avec végétation des côtes méditerranéennes avec Limonium spp. endémiques   3 %    B
Prés salés méditerranéens (Juncetalia maritimi)   2 %   
Végétation annuelle des laissés de mer   1 %    C
Dunes avec pelouses du Malcolmietalia   1 %    B
Mares temporaires méditerranéennes*   1 %    C
Matorrals arborescents à Juniperus spp.   1 %    C
Taillis de Laurus nobilis   1 %    C
Fourrés thermoméditerranéens et prédésertiques   1 %    B
Phryganes ouest-méditerranéennes des sommets de falaises (Astralago-Plantaginetum subulatae)   1 %    B
Pentes rocheuses siliceuses avec végétation chasmophytique   1 %    C
Galeries et fourrés riverains méridionaux (Nerio-Tamaricetea et Securinegion tinctoriae)   1 %   
Dunes mobiles embryonnaires   1 %    C
Bancs de sable à faible couverture permanente d'eau marine   1 %    C
 
Espèces présentes : Amphibiens et reptiles PR(2)
Cistude d'Europe (Emys orbicularis)     D
Tortue d'Hermann (Testudo hermanni)     D
 
Espèces présentes : Invertébrés PR(2)
Damier de la Succise (Euphydryas aurinia)     D
Ecaille chinée (Callimorpha quadripunctaria)*     D
Grand capricorne (Cerambyx cerdo)     C


(1)Superficie relative : superficie du site couverte par le type d'habitat naturel par rapport à la superficie totale couverte par ce type d'habitat naturel sur le territoire national (en %). A=site remarquable pour cet habitat (15 à 100%); B=site très important pour cet habitat (2 à 15%); C=site important pour cet habitat (inférieur à 2%).

(2)Population relative : taille et densité de la population de l'espèce présente sur le site par rapport aux populations présentes sur le territoire national (en %). A=site remarquable pour cette espèce (15 à 100%); B=site très important pour cette espèce (2 à 15%); C=site important pour cette espèce (inférieur à 2%); D=espèce présente mais non significative.

*Habitats ou espèces prioritaires (en gras) : habitats ou espèces en danger de disparition sur le territoire européen des Etats membres et pour la conservation desquels l'Union européenne porte une responsabilité particulière.

Le ministère de l'écologie et du développement durable alimente ce service pour rendre accessible au public les informations sur la contribution française à la constitution du réseau Natura 2000. Les informations contenues dans cette page sont un extrait simplifié de celles transmises à la Commission européenne au 28 avril 2006. Le contour du site représenté sur la carte ci-dessus est celui transmis à la Commission européenne. En revanche, le fond cartographique n'est pas celui de référence et doit être considéré comme schématique.
haut de page