JaBbErWoCk

jeudi
02
aoû ' 07

jeudi 2 août 2007

Un peu de vie...

Bon, période estivale oblige, ce blog est quelque peu en vacance depuis quelque temps. Mais tout ce silence ne saurait durer trop longtemps, et pour bientôt un nouveau design, une nouvelle adresse, et pleins d'autres trucs avec le mot "nouveau" qui leur est accolé.

   En attendant, parce que plus il fait chaud plus je suis feignant, et qu'en ce moment il fait très chaud, voici une petite information que je relaye.... :


 

 

"La librairie le Monte-en-l’air a reçu hier une visite de la police (sur "signalisation" selon eux) qui venait constater la présence dans sa vitrine d’une affichette annonçant la première réunion du comité de soutien à Lamine Dieng, "mort dans un fourgon de police", ainsi que d’une affichette "maison" proclamant "Ici on meurt dans des fourgons de police".

Plus d’informations sur l’affaire : http://coucxx.skyrock.com/

Les policiers ont prétendu qu’il était interdit d’afficher de telles choses qui "portaient atteinte à la police", ont pris des photos et sont repartis avec l’affichette "maison" (j’ai refusé de retirer l’autre).

Ils m’ont convoqué ce mercredi au commissariat pour une "audition". J’ai décidé de ne pas m’y rendre pour ne pas prêter le flan à ce qui ressemble fort à une tentative d’intimidation.

J’ai affiché ensuite dans ma vitrine la convocation ainsi que le texte suivant : "Ici on convoque le libraire au commissariat de police pour avoir manifesté son soutien au moyen d’une affichette à la famille de Lamine Dieng, mort dans un fourgon de police".

Merci de relayer cette information."

Guillaume Dumora

Le Monte-en-l’air - Librairie-galerie 6, rue des Panoyaux, 75020, Ménilmontant 01 40 33 04 54 - lemontenlair@free.fr Du mardi au dimanche, de 13h30 à 20h30 Nocturnes vendredi et samedi jusqu’à 23h"


Source : Vacarme.
- 0 vote(s)
mardi
19
juin ' 07

mardi 19 juin 2007

Cacaaaaaaaaaaaaaaa (3)

Allez hop, un petit billet tout plein de vacuité avant de passer à JaBbErWoCk deuxième du nom... Peut-être pourra-t-on faire un lien avec celui dédié à l'humour...





Lire la suite

- 0 vote(s)
mercredi
30
mai ' 07

mercredi 30 mai 2007

Petit frère deviendra grand

little brother

De l'envers de la médaille du réseau... (ou comment faire un billet dont la longueur des notes outrepasse celle du billet lui-même)



Lire la suite

- 3 vote(s)
mercredi
09
mai ' 07

mercredi 9 mai 2007

Du changement...

Je n'ai pas grand chose à dire de plus quant à l'élection, si ce n'est l'impression d'être entré dans la 5e dimension...

Par contre, voici quelques infos à propos de ce blog, qui va changer d'adresse, et par là même de design (ou, que c'est zoli, c'est moi qui l'ait fait...), tout cela en en profitant pour passer sous la version 2 de dotclear...

Un aperçu peut-être...heu... aperçu sur la page suivante : hopeulà...

jab

(le contenu reprend celui de palimpseste, juste pour vérifier la mise en page, donc pas la peine d'y laisser des commentaires, faites-le donc ici si le coeur vous en dit...)
La mise en place du design n'est pas encore finie, de même que l'optimisation pour les navigateurs autres que firefox...

D'ici peu, donc, changement d'adresse, que je fournirai bientôt...

Be ready...
- 1 vote(s)
dimanche
06
mai ' 07

dimanche 6 mai 2007

Prédiction...

Petit billet rapide...

Lire la suite

- 0 vote(s)
dimanche
18
fév ' 07

dimanche 18 février 2007

Humour

   Suite à un billet de Clic sur son blog, et aussi parce que ça faisait un moment que j'y pensais, je me lance dans un petit billet sur l'humour. Si celui de clic attaquait la chose selon un angle sociologique, je vais essayer quant à moi de le faire selon une visée un peu plus philosophique (si tant est que cette distinction ait un sens)... *





* Il y a des vidéos et du son dans ce billet, qui nécessitent que flash soit installé sur votre ordinateur. Si ce n'est pas le cas, vous pouvez vous rendre sur cette page pour télécharger le logiciel adéquat...

Lire la suite

- 1 vote(s)
vendredi
09
fév ' 07

vendredi 9 février 2007

Titre : Un poète nous a quitté...

Sous-titre : Ou l'on parle de  Bézu, et du fou-rire de Denise Fabre comme paradigme du fétichisme de la marchandise.


Amis des lettres, de la langue châtiée, et du comité des fêtes, une bien triste nouvelle s'offre à nous...




 

Lire la suite

- 0 vote(s)
mercredi
07
fév ' 07

mercredi 7 février 2007

En vrac...

Allez hop, quelques liens en vrac, comme ça, peinard du clavier, décontracté de la souris... J'ai choisi la plupart pour la beauté de leur design :

Oui, le flash, quand c'est pas beau, c'est pas beau... Mais quand c'est beau, c'est ach'te'ment beau...
   Sur ces paroles de sagesse... je vous laisse (dit le chien)



Et pour finir, une assez intéressante video d'un anthropologue...

Bien assis ? :




- source : Presse-citron.
- le créateur : Michael Wesch.
- 0 vote(s)
jeudi
01
fév ' 07

jeudi 1 février 2007

Eteindre la lumière ce soir de 19h55 à 20h00... Oui, mais...

   Oui, vous en avez entendu parler, de cette idée lancée par les écologistes demandant aux français d'éteindre leur lumière ce soir, de 19h55 à 20h00, de manière à protester contre l'abus de la consommation énergétique, accélérant le réchauffement de la planète....
   Jean Baubérot en parle sur son site de manière plutôt intéressante, qui n'est pas sans me rappeler la question de la charité, de toutes les actions qui touchent de près ou de loin à la bonne conscience, et de manière plus générale à celles que l'on fait en se disant "si ça ne fait pas de bien, ça ne peut au moins pas faire de mal".... Je m'en vais vous résumer ici ce billet...

            On est tenté de penser qu'il s'agit là d'une action symbolique plutôt sympathique, et qui de toute façon, si elle ne sert pas effectivement à grand chose, ne fait tout du moins aucun mal... Le seul hic, c'est que selon un scientifique interrogé sur France inter, ce qui est le plus dangereux écologiquement, ce sont surtout les variations de la consommation. Pour les compenser, on doit utiliser le charbon en plus de l'énergie nucléaire et hydraulique. Ce même scientifique craint une variation de grande amplitude, aussi il y a un risque que plus la consigne soit suivie, plus les conséquences écologiques soient néfastes...

Lire la suite

- 0 vote(s)
lundi
15
jan ' 07

lundi 15 janvier 2007

Palimpseste

    Comme je le disais dans mon précédent billet, nous avons mis en place un site dédié aux sciences humaines en général et à la philosophie en particulier. Il se nomme Palimpseste, du nom de ces parchemins dont la calligraphie première est recouverte par un écriture nouvelle qui la masque, et placé sous ce signe se propose de mettre à disposition un certain nombre de textes d'étudiants, doctorants ou professeurs de philosophie -ou autres- auxquels tout un chacun peut réagir... Les contributions sont les bienvenues, pour peu qu'elles aient de près ou de loin à voir avec la philosophie, sous ses différentes formes. Un texte sur Être et Temps de Heidegger, un article sur l'Evidence démocratique -tout deux de François Palacio- sont déja en ligne, ainsi que le texte publié ici même par votre serviteur sur Les régles de l'art. De plus, on pourra trouver la totalité des fiches de préparation à l'agrégation / capes de philosophie du même François Palacio, qui peuvent se révéler très pratiques pour les étudiants ou lycéens...
     Je vous invite donc à mettre à jour vos favoris, de faire chauffer vos flux rss, et de ne pas hésiter à aller jeter un oeil au dit site :
- 0 vote(s)
lundi
08
jan ' 07

lundi 8 janvier 2007

Les règles de l'art


Pierre Pinoncelli. Le penchieur.

 

        En 1917, Marcel Duchamp signe de son patronyme une simple pissotière, sous la plume de R. Mutt, et élève ainsi l'objet courant, par simple décret, au rang d'oeuvre d'art, selon le principe du ready-made. L'original est égaré, mais subsistent huit de ses copies -que les spécialistes nomment « multiples »-, réalisées en 1964, dont l'une réside au centre Pompidou. En 2006, L'artiste et performer de 77 ans, Pierre Pinoncelli, pénètre dans le musée, et ébrèche l'oeuvre de plusieurs coups de marteau. Pour cet acte qu'il juge de vandalisme, le centre Pompidou lui réclame 200 000 euros de dommages et intérêts. Par delà son caractère anecdotique, on peut se poser la question de savoir si, littéralement, Pierre Pinoncelli avait le droit de commettre un tel acte. Du point de vue de la stricte légalité, l'artiste a en effet ébréché une oeuvre évaluée à environ 3 millions d'euros. Du point de vue de la légitimité, c'est-à-dire la légalité interne au geste artistique, il renoue avec l'acte dada initial inauguré par Duchamp, comme ce geste jubilatoire consistant à ériger n'importe quel objet au statut sacré d'oeuvre d'art, et par voie de conséquence à reléguer implicitement n'importe quelle oeuvre d'art au rang de simple objet. De ce point de vue, Pinoncelli avait le droit de perpétrer le geste iconoclaste et mutiler la pissotière, au nom de la pissotière elle-même!
        On a souvent tendance à considérer l'activité artistique comme une mise en demeure de la règle, pratique subversive. Néanmoins, l'exemple de la pissotière ébréchée indique que si l'on peut considérer que Pierre Pinoncelli avait le droit de perpétuer son geste, ou tout au moins la légitimité, c'est qu'une certain nombre de règles ou normes, internes et plus ou moins explicites, viennent la codifier... C'est cette question que je me propose d'esquisser ici, en reprenant une leçon rédigée pour la préparation à l'agrégation. Elle tombe du coup sous le double désavantage d'être d'une part, pour cette raison, un peu -trop- formelle, et d'autre part de ne pas avoir été menée à son terme, par manque de temps. Je comptais faire une dernière partie passant de la question de la règle à celle de la norme, en m'appuyant sur différents écrits de Bourdieu, de manière à souligner notamment comment la pratique artistique s'enracine dans un certain nombre de normes, dont la fonction même passe souvent inaperçue, sans avoir eu la possibilité de le faire... C'est cette esquisse de réflexion, inachevée, que l'on pourra lire ici...



-------------------------------

Lire la suite

- 0 vote(s)
vendredi
24
nov ' 06

vendredi 24 novembre 2006

Ca fait plaisir...

 

Jeu de mot pourri

Lire la suite

- 0 vote(s)
vendredi
24
nov ' 06

Dura lex...

Dans son inénarrable propension à rationaliser les rapports des hommes entre eux dans la cité, l'ensemble du corpus des lois, à force d'accumulation, de contingences historiques, et autres complexifications poussiéreuses des textes, fini forcément par produire à un moment ou à un autre des absurdités.
   Et puisque nul n'est censé ignorer la loi, voici ici regroupées quelques unes des lois les plus absurdes en vigueur (ou non), dans les différenst pays où états du globe...

Lire la suite

- 1 vote(s)
dimanche
08
oct ' 06

dimanche 8 octobre 2006

Oz

    Pour le lecteur non averti, il eut été possible de penser qu'avec un tel titre, ce billet invoqua le magicien éponyme, ou bien encore -penché uniquement sur la sonorité- que son contenu évoqua quelque exhortation à l'impudeur... Point de référence à l'ensorceleur ici, pas plus que d'invitation à l'indécence, te dis-je ami lecteur, mais bien plutôt une petite présentation de l'excellente série qui porte ce nom. Elle date certes un peu, mais reste furieusement contemporaine. C'est à cela que l'on discerne les oeuvres de grandeur : la patine du temps glisse sur elles comme papa dans maman -comme le disait mon grand père...

Lire la suite

- 0 vote(s)
mercredi
09
aoû ' 06

mercredi 9 août 2006

Caaacaaa (2)

    Il y a des entités étranges, qui peuvent prendre différentes formes, produire en celui qui est à leur contact d'inquiétantes sensations... Mais peu d'entre elles arrivent à la hauteur de celle qui, homonyme du crochet avec lequel la belle au bois dormant s'ensommeille, ou bien encore de celui à qui l'on accole parfois le mot horaire, usurpe leur nom légitime. Ami, tu l'auras compris, je parle ici de l'ignoble, de l'abject et répugant fuseau...

Lire la suite

- 2 vote(s)

Une personne est en ce moment perdue sur ce blog... Dingue...