Le blason des catalans Le blason des provencaux

le moulin d'alphonse daudet Frederic Mistral, fondateur du Felibrige Montagne Ste Victoire, peint par cezanne

La Provence : ses traditions, ses coutumes, ses hommes célèbres, ses monuments, ses recettes 

 

Access to english version Access to english version

 

VIEUX PORT - MARSEILLE

 

Le Vieux-Port vu du Quai des BelgesVéritable lieu de rassemblement de la cité phocéenne, le Vieux-Port a longtemps été le coeur économique de la ville avant de devenir aujourd'hui le coeur historique. C'est à cet endroit, dans cette crique, dite calanque du Lacydon, que les Phocéens accostèrent vers l'an 600 avant Jésus-Christ. Rapidement, le port prend de l'importance et toute l'activité maritime va y être concentrée jusqu'au XIXème siècle.

L'entrée du Vieux-Port est gardée par deux forts, le fort St-Nicolas Fort St-Nicolas, entrée du Vieux-Portet le fort St-Jean. Les quais furent construis entre le XVème et les XVIIème siècles. Ils remplacèrent les marais qui bordaient auparavant le Vieux-Port et qui étaient, durant le Moyen Age, convertis en chènevières. C'est sur place que l'on filait ce chanvre, afin d'en obtenir au final des cordages. D'ailleurs, cette activité conduisit les habitants à nommer l'artère principale de la ville la Canebière en rapport avec les chènevières. L'activité économique se développa jusqu'au XIXème siècle, date à laquelle la décision de créer un nouveau bassin fut prise. La capacité à cette date là, en 1854, était de 1000 à 1200 vaisseaux. Seulement, la profondeur du port de 6 mètres s'avérait insuffisante par rapport à la taille des nouveaux bateaux.

 

Le Ferry-Boat du Vieux-PortAujourd'hui, c'est devenu un port de plaisance, ou se croisent les bateaux des particuliers et les navettes qui proposent des excursions à la journée, vers les calanques et les îles du Frioul. Sans oublier le fameux Ferry-Boat, qui se prononce à Marseille le "Ferry Boate", navette permettant de relier les deux rives, entre l'Hôtel de Ville et la Place aux Huiles. Il a été rendu célèbre par Marcel Pagnol dans le roman César. Tous les matins, sur le quai des Belges se tient le marché au poisson, appelé le marché à la criée, véritable tradition marseillaise où on peut entendre vibrer l'accent marseillais dans toute sa saveur. Tout autour du Vieux-Port se dressent des monuments célèbres, comme la façade de l'Hôtel de Ville de style baroque provençal dont l'écusson est un moulage de l'oeuvre de Pierre Puget, l'Opéra de la Criée, le Théâtre de la Criée ou encore un peu plus loin l'Abbaye St Victor et la Cathédrale de la Major. L'Hotel de Ville, sur les quais du Vieux-Port

 

Le Vieux-Port est devenu un lieu de pèlerinage obligatoire pour les touristes. Tout d'ailleurs a été pensé pour les y accueillir et le plus dur pour s'installer à une terrasse pour casser la croûte et de prendre le temps de choisir un restaurant ! Mais pour manger un bonne bouillabaisse, ne cherchez pas plus loin, vous serez bien servi ! Ce site historique de Marseille, dominé par Notre-Dame-de-la-Garde, est aussi connu comme étant le lieu qui a été bouché par la fameuse sardine. Qui n'a jamais entendu parler de la sardine qui a bouché le port de Marseille ? Notre-Dame-de-la-Garde dominant le Vieux-Port