l'Église Réformée de France à Nancy
Toul, Pont-à-Mousson...

 

Le Grand-Orgue
du temple protestant
de Nancy

 

L'orgue : un Formidable Instrument,

quasi délirant avec ses milliers de tuyaux + un des seuls instruments (le seul?) qui se joue (aussi) avec les pieds! Tout cela pour rendre un culte à Dieu.

 

L'orgue de Nancy

L'orgue de Nancy est composé de 33 "jeux", c'est-à-dire que l'organiste dispose d'un grand choix de sonorités. Il peut en sélectionner un certain nombre de jeux et les répartir entre les 3 claviers et le pédalier. Cela lui permet de mettre en valeur les différentes voix qui se répondent dans le morceau qu'il interprète.

Le principe de l'orgue est simple: une soufflerie (électrique maintenant) maintient de l'air comprimé dans un soufflet. Quand on appuie sur une touche du clavier ou du pédalier, des petits clapets s'ouvrent et l'air comprimé entre dans les tuyaux en étain ou en bois sélectionnés, les faisant chanter. Si l'organiste a sélectionné, par exemple, 3 jeux pour ce clavier, ce sont 3 tuyaux de sonorités différentes qui vont sonner en même temps. Le clavier est le coffre que l'on voit sur la droite de la tribune sur la photo. Dans notre page de musiques, vous pouvez entendre un échantillon de quelques phrases d'orgue.

Avec les 33 jeux, ce sont donc des milliers de tuyaux qui sont installés derrière la façade apparente. Chaque tuyau doit être entretenu régulièrement pour l'accorder avec les autres et pour que l'air ne fuie pas à la base ou par les éventuels trous de vers (dans les tuyau en bois).

L'instrument est de style romantique. Un premier orgue a été construit en 1807, réparé en 1825, puis en 1835 et en 1847.

En 1856, c'est un nouvel instrument qui est construit (l'ancien disparaissant), il sera restauré en 1886, 1897, 1908, puis après les bombardements de la 1ère guerre mondiale, et enfin 1958 et 1965...

En 2001 il est de nouveau restauré (on dit "relevé") et amélioré. Cela devenait vraiment nécessaire car avec les ans, l'orgue était dans un état assez moyen. La Mairie de Nancy (qui est propriétaire du temple et de l'instrument) a un sérieux programme de rénovation des orgues de la ville, depuis 3 ans (et pour encore plusieurs années) les orgues de la ville sont restaurés chacun à leur tour. Cette année, 700 000 francs vont être investis dans une belle rénovation de cet instrument afin de conserver ce patrimoine (le travail est fait par le facteur d'orgue Laurent Plet).

Album de photo de l'intérieur de l'orgue & de la restauration faite en 2001

haut

L'histoire de l'orgue de Nancy

Lorgue du Temple protestant de Nancy a été construit en 1856 par le facteur dorgues nancéien Joseph Cuvillier (1801-1893).

Les 22 jeux de linstrument, ne comprenant que des fonds, flûtes et bourdons de 8, 4 et 2 et 4 jeux danches, sont logés dans un buffet à larchitecture classique typique de Cuvillier.

En 1887, Jean Blési, facteur dorgue dorigine suisse et établi à Nancy depuis quelques années, transforme le positif en Récit expressif, remplace la mécanique et réharmonise les jeux (avec modification du diapason de 1/2 ton).

Une trompette 8 et un Principal 8 remplacent deux jeux en 1908 lors dun travail réalisé par Kuhn de Männedorf via sa succursale nancéienne Didier-Van Caster et Kuhn Réunis.

Jacquot-Lavergne procède à un important relevage en 1921 nécessité par les dommages provoqués par le bombardement de Nancy en 1916. Les travaux sont accompagnés de diverses modifications, dont une nouvelle console indépendante tournée vers la nef et la transformation dune flûte 4 en Nasard (seule mutation que comprend alors linstrument).

En deux tranches réalisées entre 1959 et 1965, E. Muhleisen (Strasbourg) procède à lélectrification de la traction des notes et des jeux commandés à partir dune nouvelle console, à la pose dun positif de 7 jeux à harmonisation classique (en position de positif de dos), à linstallation dune doublette au Récit et dune fourniture de 4 rangs au Grand-Orgue.

En 2001, Laurent Plet, facteur dorgues à Troyes, effectue un relevage de linstrument, complété par la pose dun cornet V rangs au Grand-orgue et réharmonisation de quelques jeux. De lorgue dorigine, il subsiste 13 jeux (réharmonisés) de Cuvillier, constituant le fond organistique le plus important de ce facteur dorgues encore en fonction en Lorraine.

haut

Composition de lorgue en 2001 après les travaux de Laurent PLET (achèvement Novembre 2001)

Grand-Orgue (54 notes)

Monte 8 Bourdon 16
Prestant 4 Bourdon 8
Doublette 2 Flûte 8
Fourniture IV rangs Gambe 8
Basson 16 Nasard 2 2/3
Trompette 8 Cornet V rangs
Clairon 4  

Positif (56 notes)

Flûte à cheminée
Prestant 4
Doublette 2
Nasard 2 2/3
Tierce 1 3/5
Cymbale III rangs
Cromorne

Récit expressif (56 notes) Pédale (30 notes)

Principal 8 Soubasse 16
Bourdon 8 Flûte 8
Flûte 4 Violoncelle 8
Doublette 2 Flûte 4
Gambe 8 Basson 16
Voix Céleste 8 Trompette 8
Trompette 8  
Basson-Hautbois 8  

haut

La console de l'orgue

haut

Plan d'origine de l'orgue

haut

Une toute petite partie des tuyaux de l'orgue

haut

Contacts:

Jean-Marc Stussi (responsable de l'orgue)

Aude Schuhmacher (organiste)

Laurent Plet (facteur d'orgues à Troye) -> site internet

Jean-Baptiste Gaupillat (facteur d'orgues à Noviant aux Prés - 54385)

haut


  @ l'Affiche

  Soyez Bienvenu

  Contacts

  Activités

  Catéchisme

  Lycéens & Étudiants

  le Dernier Bulletin

  les Lieux, temples

  ERF

  Pour nous soutenir

  vos Questions

  Petit dico de Théo

  le Protestantisme

  l'Église Protestante

  Confessions de Foi

  le Dossier

  une Bibliographie

  Prières

  36 trucs pour prier

  Prédications

  Cultes

  Baptême

  Profession de foi

  Mariage

  Service Funèbre

  la Croix Huguenote

  Hist. Protestante

  Luther, Calvin,
  Zwingli, de Bèze

  Histoire du temple

  Cartes Postales
     Anciennes


  Musique

  l'Orgue de Nancy

  Liens sur le www

  OEcuménisme

  Interreligieux

  Espace St-Jean

  Missions

  l'Entraide

  Scoutisme

  Coups de Mains ?

  Illusions d'optiques

  Vu du IIIe siècle

  Archives Photos

  documents, dont :
   
- Afin qu'ils croient et vivent

 


Vous pouvez nous écrire vos remarques, vos encouragements, vos questions