VERDUN 1940-1945

Le 25 février 1916, le fort de Douaumont est conquit par des éléments de tête du 24e brandebourgois. Pour les troupes du Kaiser, la conquète de Verdun n'est plus qu'une question de jours. Mais, c'est sans compter sur l'esprit de sacrifice de l'infanterie française. Verdun ne tombera pas au prix de 378 000 hommes hors de combat dont 162 000 tués ou disparus.

24 octobre 1916, le fort est reconquit par les marsouins du régiment colonial du Maroc . Les Allemands ont définitivement perdu la bataille.

 

Verdun 1940/1944

Mai-juin 1940, l'infanterie française considérée à l'époque comme la meilleure du monde est écrasée par la Werhmacht. L'armée allemande tient sa revanche. Elle défile à Paris.

 

Verdun est tombé .Les troupes d'occupation défilent au pas de l'oie devant le monument de la Victoire. C'est l'humiliation. (1)

 La ville et le champs de bataille , symbole de l'échec allemand de 1916, sont visités par deux générations de combattants allemands, les anciens de la «der des ders » et leurs enfants . (2 et 3) Douaumont est à nouveau foulé par la botte allemande. (4 et 5)

L'allemagne a bati un Reich qui durera mille ans.

 

Verdun la libération

6 juin 1944, les alliés débarquent en Normandie. En quelques mois, ils atteignent la Lorraine.

 

Les GI's américains foulent les champs de bataille du « Sammy » de 1918. (6)

1er septembre 1944,Verdun est libéré par la 7th Armoured Division du Major General Lindsay M.Silvester. (7).

La prise d'armes, célébrant la libération de la ville, se déroule, elle aussi, devant le monument de la Victoire. Les trois couleurs de la france flottent à nouveau sur le monument symbole

ALAIN BECK