Presse et médiasForum SénégalMétéo SénégalVidéos SénégalPetites annonces SénégalE-mail SénégalNé quelquepart au SénégalGalerie photosCommunauté SénégalBillets d'avion SénégalSMS SénégalAgenda Sénégal
Imprimer        Partager sur : facebook   twitter   google   myspace   http://www.wikio.fr 

GOREE

Un escalier tristement célèbre à GoréeSans doute l'une des visites les plus reposantes de votre séjour au Sénégal. Si vous aimez marcher dans des ruelles calmes et silencieuses, entre des maisons coloniales au charme désuet, vous serez ici au paradis. L’île pendant plusieurs siècles fut à la fois une place forte dans la guerre sans merci que se livraient Français et Anglais et un port franc, avec une activité commerciale considérable. En 1832, sa population était de 5000 habitants. Après la création de Dakar en 1857, la plus grande partie de ses activités fut déplacée sur le continent, notamment en raison de la construction de la voie ferrée entre Saint-Louis et la capitale sénégalaise. Gorée fut peu à peu abandonnée aux communautés religieuses qui y ouvrirent des écoles. En 1931, le nombre de ses habitants ne dépassait pas 600. Gorée est ainsi devenue un symbole classé par UNESCO au Patrimoine Mondial de l’Humanité.

Consigne municipale de GoréeEglise de GoréeCertains contestent cette histoire de Gorée qui n’aurait, selon la plupart des historiens contemporains, joué qu’un rôle mineur par rapport aux ports du Golfe de Guinée et d’Angola.
En effet, sur les millions d’esclaves déportés, moins de 500 par an auraient transité par Gorée. Ces mises au point de chercheurs et historiens (dont la plupart sont africains...) ont le malheur d’irriter Boubacar Joseph Ndiaye, l’antique conservateur malade de la maison des esclaves qui, même s'il est bien sympathique, est devenu au fil des ans bien excessif dans ses propos en se laissant aller à certaines divagations poético-politiques qui n’ont pas leur place dans ce lieu qui devrait garder un peu de paix et de recueillement, quelle qu’ait été son importance dans le drame de l’esclavage.

Vue sur la mer à Gorée et sur l'atelier de Mustapha Deme La visite de l'île s’effectue à pied car évidemment (et heureusement) il n’y a pas de véhicule. La visite de la Maison des Esclaves est incontournable sauf si vous refusez de cautionner les fantaisies historico-touristiques de gringos qui ont voulu faire de ce mensonge leur fond de commerce. L'entrée coûte 500CFA (0,75€) et franchement, ça ne vaut pas plus. Le lieu a été mis en scène et "décoré" de manière à culpabiliser le touriste oubliant évidemment de mentionner que ce sont quand-même les chefs wolofs en échange de quelques pacotilles venues d'Europe (ça correspondrait aujourd'hui aux promos de chez Tati) vendaient sans scrupules des hommes et des femmes aux appétits féroces de quelques commerçants européens.

Fresque sur l'esclavage à GoréeMusée de la femme à GoréeMoins passionnante, mais aussi moins discutable, la visite des Musée de la Femme (photo ci-dessous à gauche) et Musée Maritime (entre 250 et 350CFA l'entrée) vous apprendra plein de choses sur le pays. Ne comptez pas plus de 30mn pour chaque visite. Ensuite vous pourrez enfin vous adonner à faire ce pour quoi Gorée semble avoir été conçue : RIEN. Flâner le long des rues ombragées, admirer le panorama sur la ville, écouter le silence, boire une bonne bière dans l'une des sympathiques gargottes, discutailler avec les habitants du temps qu'il fera le lendemain...

Si vous avez la chance de passer la nuit sur place, votre soirée sera tout aussi agréable. Les amoureux trouveront le site très romantique quand le gros des touristes sera reparti sur le continent. Voir à l'horizon la ville de Dakar animée et bruyante, à la fois si proche et si lointaine donne une drôle d’impression de sérénité.

Conseil : évitez de visiter Gorée en même temps que les 1500 passagers d'un Costa Croisières car vue la taille de l'île, c'est pire qu'Auchan la veille de Noël...

Gorée

Peinture à GoréePhotos : en haut à droite, le célèbre escalier de la maison des esclaves, deuxième paragraphe la consigne municipale de Gorée à gauche et l'église à droite, troisième paragraphe, vue sur l'océan et le petit fortin-atelier du plasticien Moustapha Démé. Quatrième paragraphe, une fresque de la Maison des Esclaves ravagée par des post-it nous imposant les points de vue douteux de Joseph Ndiaye sur l'esclavage au Sénégal et à gauche le Musée de la Femme Henriette Bathily. Ci-contre à droite, une fresque très colorée sur un mur goréen. Ci-dessus, le débarcadère de Gorée avec l'auberge du Chevalier de Boufflers, le bureau de poste et deux pirogues de pêcheurs. Photos de Corinne Montaillié.

Vidéo 1 Vidéo 2 Vidéo 3 Vidéo 4

Reportage sur l'histoire de l'esclavage à Gorée en compagnie de Joseph Ndiaye qui ressort ses vieilles chaines.

Reportage 2007 de l'émission Echappées Belles sur Gorée avec Joseph Ndiaye

Reportage d'ensemble en couleur sur l'île, son débarcadère, la maison aux esclaves, les baye-fall attrape-touriste, etc...

Reportage sur Gorée et l'esclavage dans le journal télévisé de TF1 de mai 2005

Diaporama de vues
panoramiques de Gorée

Plan de l'île de Gorée datant de 1685
cliquez pour agrandir

Voir des milliers de photos de Gorée

Ticket maison des esclaves à Gorée Le site perso intéressant sur Gorée :  Le contenu vient de M. Boubacar Joseph Ndiaye, conservateur de la maison des esclaves (photo ci-dessous). La maison des esclaves est une étape indispensable durant votre visite de Gorée. L'entrée et la visite coûtent 500CFA (0,75€). Photo ci-contre, le ticket !
Le site de l'UNESCO qui permet une visite en image et en vidéo de la maison des esclaves

Voir l'article intitulé "la thèse qui choque Gorée"

o Chaloupe de Gorée

Une visite effrayante dans l'enfer des esclaves de GoréeLe départ s’effectue à partir du port de Dakar. L’idéal est d’y aller en taxi. Tous connaissent l’embarcadère de Gorée. Si vous êtes déjà en centre-ville, vous pouvez y aller à pied puisque la navette se trouve juste en face de la gare ferroviaire de Dakar. Prévoyez d’arriver au moins une demi-heure avant le départ prévu de la chaloupe car parfois les queues sont longues. En outre, ayez à l’esprit que Gorée est longue à visiter. Prendre la première navette du matin est donc intéressant. Le prix de l’aller-retour est de 5000CFA (7,50€ prix au 1er décembre 2005), montant divisé par cinq pour les résidants. Il existe depuis le 10 juin 2001, une chaloupe remplaçant la chaloupe Blaise Diagne qui commençait deux jours avant sa retraite à avoir de sérieux problèmes mécaniques. Photo à droite : Boubacar J. Ndiaye, conservateur de la maison des esclaves (la photo qui vient d'archives ancestrales ne date pas d'hier).


Mémorial de GoréeAttention : Gorée (et plus généralement tout votre parcours de l’achat du ticket jusqu’à votre retour chez vous) est l’un des lieux de prédilection des pseudo-guides et arnaqueurs en tous genres. Certains vous montreront même des «cartes officielles de guide» faites la veille au soir par leur beau-frère. Refusez fermement tout guidage ou accompagnement que vous n'auriez vous-mêmes sollicité auprès du Syndicat d'Initiative de Gorée.

Photo à gauche : le Mémorial de Gorée d'une hauteur de 16 mètres

Horaires (renseignements au 823-4545) :
- Du lundi au samedi :
- départ du port de Dakar à 6h15, 7h30, 10h00, 11h00, 12h30, 14h30,
16h00, 17h00 (sauf le samedi), 18h30, 20h00, 22h30 et 00h30
- départ de Gorée : 6h45, 8h00, 10h30, 12h00, 14h00, 15h00, 16h30, 18h00 (sauf le samedi), 19h00, 20h30, 23h00, et 1h00
- Les dimanche et jours fériés :
- départ du port de Dakar à 7h00, 9h30, 10h00, 12h00, 14h00, 16h00,
17h00,18h30, 19h30, 20h30, 22h30 et dernière chaloupe à 00h30 le diman-
che ou 00h45 si c’est une veille de jour férié.

Notre sélection d'hébergements à Gorée : >>> ajoutez votre hôtel

Fiirek
site web contactez-nous (+221 338 22 27 90
carte/plan photos
3 vote(s) de clients
TARIFS : Chambre single à 12000CFA (18.29€)*, chambre double à 18000CFA (27.44€)*, Non renseignés
LAURENCE a laissé le commentaire suivant le 31/03/11 :
Magnifique adresse !!! C'est très joli, d'une propreté irréprochable, l'accueil est très chouette et on s'y sent tout de suite comme chez soi. Incontestablement la meilleure adress...[LIRE LA SUITE]
LEïLA France a laissé le commentaire suivant le 16/06/10 :
Déjà, une île splendide qui invite à la tranquilité, l'oisité. On vous le dit : "chez vous en France le temps vous tue, ici c'est nous qui tuons le temps". Et au milieu de ses mais...[LIRE LA SUITE]

Le Boufflers
site web contactez-nous (+221 338 22 53 64 Fax : +221 338 23 27 91
carte/plan
42 vote(s) de clients
TARIFS : Chambre single à 23600CFA (35.98€)*, chambre double à 24200CFA (36.89€)*, Non renseignés
SOULEYMANE France a laissé le commentaire suivant le 25/04/11 :
Trés bien pour les chambres, vastes et au calme, mais éviter le resto et voir alentour; c'est vrai que le personnel semble indifférent à notre présence. Pas de jus de fruit non plu...[LIRE LA SUITE]
JEAN-PIERRE a laissé le commentaire suivant le 15/04/11 :
Nous avons voulu prendre l'apéro avant de passer à table!!! le personnel regardait un match à la TV et il n'y avait pas d'autres clients!!! Après des hésitations, nous avons pu nou...[LIRE LA SUITE]

L'Auberge Keur Beer
contactez-nous (+221 338 21 38 01
carte/plan
33 vote(s) de clients
TARIFS : Chambre single à 20000CFA (30.49€)*, chambre double à 23000CFA (35.06€)*, demi-pension à 18000CFA (27.44€) par personne*, pension complète à 23000CFA (35.06€) par personne*. Non renseignés
XAVIER CATHERINE a laissé le commentaire suivant le 15/11/09 :
Cette Auberge est une perle pour ceux qui recherche une immersion au cœur de Goré, une ambiance presque familiale avec loulou qui vous accueil vous conseil vous raconte...le petit ...[LIRE LA SUITE]
LIONEL a laissé le commentaire suivant le 04/02/08 :
Accueil très sympa chez Loulou. Chambre propre et correcte. A recommander sans hésitations (Repas chez Tonton satisfaisant)....[LIRE LA SUITE]

Villa Castel
site web contactez-nous (+221 772 63 60 75

2 vote(s) de clients
TARIFS : Chambre single à 30000CFA (45.73€)*, chambre double à 30000CFA (45.73€)*, Non renseignés
VM a laissé le commentaire suivant le 17/08/09 :
Un très bel endroit !...[LIRE LA SUITE]
TB a laissé le commentaire suivant le 01/06/09 :
Superbe !...[LIRE LA SUITE]

Ile de Gorée
Ile de Gorée et son fort

Voir des milliers de photos de Gorée

& Gorée : Superbe livre illustré de Michel Renaudeau et Jean-Claude Blachère.  Un panorama de cette île proche de Dakar qui coule aujourd'hui des jours paisibles après avoir été pendant deux siècles l'enjeu de guerre entres nations européennes.
& Gorée, l’île aux esclaves de Catherine Clément. 18 février 1999 : Premier dans le monde, le Parlement français reconnaît enfin, par un vote unanime, la traite négrière comme crime contre l'humanité. L'Afrique en garde encore l'empreinte : tortures, trafics, épidémies et guerres hantent l'île de Gorée, au large de Dakar. Le monde entier y vient en pèlerinage. Pourtant, les Signares métisses, riches héritières des aventuriers blancs et de leurs amantes noires, illuminent de leur gloire passée les anciens cachots des esclaves.
& Les Chaînes de Gorée de Paul Ohl (roman)
& Sénégal, de Gorée à Saint-Louis : carnets de Patrick Fouilhoux
& Gorée, île de mémoire : Campagne internationale pour la sauvegarde de Gorée
& La Nuit de Gorée de Warnauts Raives. Bande dessinée sur l'esclavage à Gorée
& Comptoirs et villes coloniales du Sénégal : Saint-Louis, Gorée, Dakar. Alain Sinou reconstitue l'histoire de la construction des comptoirs et des villes de la côte sénégalaise, histoire matérielle bien sûr, mais aussi histoire des idées et des mentalités qui ont présidé à l'édification et à l'organisation des villes coloniales.
& Le galant exil du marquis de Boufflers de Marie Brantome : 1786... Pour avoir déplu au roi Louis XVI qui le soupçonne d’appartenir à cette opposition de Cour qui précède la Révolution, Stanislas de Boufflers, grand du royaume, connu pour ses écrits libertins, se voit soudain frappé de disgrâce, «éloigné» de la Cour. Adieu Versailles, adieu l’amour aussi. Promu gouverneur de Sénégambie, c’est à Gorée, l’indolente Africaine, qu’il ira vivre désormais. Bien étrange île, en vérité. Si là-bas les femmes sont reines, ces belles signares voluptueuses, parallèlement les trafics les plus odieux, les plus inhumains, s’y pratiquent en toute impunité.
& Gorée - Mémoire du Sénégal (bilingue francais/anglais) de Marie-Aude Priez. Sentinelle de l'Afrique de l'ouest, l'île de Gorée fut la première porte d'entrée des colons. Tour à tour base de commerce, lieu de transit d'esclaves vers le nouveau monde et port franc à l'activité prospère, elle garde dans son bâti la trace des multiples épisodes de l'histoire du Sénégal. Un lieu de mémoire où il fait bon flâner et comprendre.

Vos contributions et commentaires sur le contenu de cette page
  • Message déposé le 14/11/2010 - 19:11 par Leo
    Best Place for visite i wish everybody to visite Goree if u want contacte me my msn it's leo8491@hotmail.com take care
  • Message déposé le 23/05/2010 - 21:05 par Ena
    Ma chère Hervé: je viens juste de voir ton commentaire ci dessous: Posted on 27/11/2009 - 12:11 by Hervé Bonjour Je suis de la diapora(guadeloupe). Par pitié et pour le bien de tout les membres de la diapora et des sénégalais. enlever les référence de : Clément Catherine. Les occidentaux comme cette dame, véhicule une fausse image de la traite négrière qui soigne leur conscience et sali la notre. Nous devons écouter nos scientifiques et pas les "panseurs" de la conscience occidentale moderne. s'il vous plait. J'en ai asser de voir des documentaires, de lire des livre, d'entendre un blanc me dire: mais ce sont les nègres qui vendais des nègres pour des pacotilles. C'est FAUX. l'Afrique impériale était plus riche que l'occident et n'avait que faire de leur pacotille... s'il vous plait arretons de nous humilier. Hélas! Je suis au regret de te signaler que c'est vrai: ce sont les africains eux-mêmes qui ont vendu les leurs aux Amériques. Je suis africaine moi-même, mais je me sens obligée de le reconnaître. Ce n'est que la vérité historique, même si elle nous déplait au plus haut point....Hélas, milles fois hélas.....
  • Message déposé le 27/11/2009 - 12:11 par Hervé
    Bonjour Je suis de la diapora(guadeloupe). Par pitié et pour le bien de tout les membres de la diapora et des sénégalais. enlever les référence de : Clément Catherine. Les occidentaux comme cette dame, véhicule une fausse image de la traite négrière qui soigne leur conscience et sali la notre. Nous devons écouter nos scientifiques et pas les "panseurs" de la conscience occidentale moderne. s'il vous plait. J'en ai asser de voir des documentaires, de lire des livre, d'entendre un blanc me dire: mais ce sont les nègres qui vendais des nègres pour des pacotilles. C'est FAUX. l'Afrique impériale était plus riche que l'occident et n'avait que faire de leur pacotille... s'il vous plait arretons de nous humilier.
  • Message déposé le 09/07/2009 - 14:07 par Vincent
    vous avez oublier de parler de la plage tré interessante, des différents pontons qui servent de plongeoirs et des possibilités de plongée sous-marine au niveau de la bouée du tacoma....
  • Message déposé le 19/01/2009 - 18:01 par C.BESSET
    La plus belle ile !Allez DERRIERE L ILE....UN COIN DE PARADIS POUR LA PECHE ET L'OBSERVBATION DES POISSONS!!! je profite de ce mail pour savoir si Vanessa(du chevalier du boufflers),Charlotte et Lune sont revenus sur Gorée??? MERCI A VOUS ET VIVE GOREE !
  • Message déposé le 27/10/2008 - 15:10 par bélinda
    très belle déscription de l'île cela m'aide beaucoup pour mon devoir au collège. Merci

  •  

    Imprimer        Partager sur : facebook   twitter   google   myspace   http://www.wikio.fr 
     
    Tourisme au Sénégal