Véronique De Keyser

Députée européenne et conseillère communale à Liège

“Et bien, moi, Monsieur Lars Von Trier, je ne vous comprends pas ! Je ne veux même pas essayer. Et je ne suis fort heureusement pas la seule. Vous devez quitter Cannes. Votre présence est une insulte à la Démocratie.‏”

19 mai 2011

Si en 2005 vous aviez déclaré que votre “devoir, c’est de provoquer parce que c’est ainsi qu’on fait de bons films…”, je vous dis aujourd’hui si c’est à ce prix, je préfère que vous cessiez de faire des films.

Ainsi, vous avez déclaré mercredi à Cannes que : “vous comprendriez Hitler…”… ” vous avez un goût pour l’esthétique nazie…” ” vous comprenez l’homme ( Hitler), il n’est pas vraiment un brave type, mais (vous) comprenez beaucoup de lui (vous) sympathisez avec lui…” ” vous seriez un nazi”…

J’appelle cela, Monsieur Lars Von Trier, ni de la provocation, ni de la polémique, mais du négationisme. De la collaboration avec effet rétroactif. C’est une insulte à la Démocratie. C’est une insulte aux millions de morts, assassinés par la folie nazie. C’est une insulte aux millions de soldats morts pour la Liberté. C’est une insulte à la Résistance. Et à Nuremberg. C’est une injure à l’HNuremberg.

Vous n’avez plus votre place au Festival de Cannes. Vous devez le quitter de votre plein gré. Assumez votre acte, vos déclarations jusqu’au bout. Ayez du courage ! Quittez Cannes tout de suite. Et prenez du recul afin de réfléchir à vos déclarations. Profitez- en pour lire des livres sur cette période que vous dites apprécier. Et faites ensuite le point. Et voyez si vous pouvez continuer à faire des films.

Ce que vous avez fait mercredi, Monsieur Von Trier, n’est même pas du mauvais cinéma…
Par contre, vos excuses sont du cinéma.

Véronique De Keyser
Députée européenne
Membre de la commission “Droits de l’Homme”

Laisser un commentaire



«

»