Accueil >> National >> Denis Sassou Nguesso aux congressistes du P.c.t : «Les élections ne se gagnent pas dans les bureaux. Elles se gagnent sur le terrain»

Editorial

Le monde d’après 11 septembre 2001 en est bien un autre!!

Il y a des événements qui bouleversent l’humanité, au point de donner à l’histoire une nouvelle orientation. On peut ainsi parler de la révolution française de 1789, de la Première et de la Seconde guerres mondiales ou de la fin de la guerre froide avec la chute du mur de Berlin. Les attentats du 11 septembre 2001, aux Etats-Unis, qui ont bouleversé le monde, par leur côté spectaculaire et le choc des images, constituent un événement qui a donné une nouvelle orientation à l’histoire du monde moderne et dont nous ressentons ou nous vivons les manifestations jusqu’en Afrique: les régimes pas ou peu ouverts à la démocratie deviennent une menace réelle au monde libre. Chaque occasion est bonne pour les gommer de la surface de la terre. Lire la suite

Espace publicitaire
Espace publicitaire
Denis Sassou Nguesso aux congressistes du P.c.t : «Les élections ne se gagnent pas dans les bureaux. Elles se gagnent sur le terrain» PDF Imprimer
Samedi, 30 Juillet 2011 11:02

Le 6ème congrès extraordinaire du P.c.t a vécu. Dans la presse, place aux commentaires de l’événement qui a tenu les militants de ce parti en haleine, et créé le suspense au sein de la vie politique nationale. Ce congrès extraordinaire a profondément modifié le visage du P.c.t, par le renouvellement de ses instances dirigeantes, avec la montée en puissance de jeunes figures politiques. Désormais, le regard est tourné vers les perspectives électorales, à commencer par les sénatoriales partielles, en octobre prochain, les législatives, en 2012, les locales, en 2013, et la présidentielle en 2016. A ce propos, le message que le président Denis Sassou Nguesso a adressé aux congressistes du P.c.t, est éloquent.

 

 

Tout d’abord, dans notre précédente édition nous avons indiqué que de l’ancienne équipe du secrétariat permanent, seul Michel Ngakala était le rescapé. En fait, ils sont deux avec Jean-François Leckomba-Loumeto. Mais, cela n’enlève pas grand-chose au commentaire, puisque, pour la première fois, le P.c.t a connu un grand chambardement dans ses instances dirigeantes. Le suspense et l’enjeu à ce congrès extraordinaire étaient de taille. Tous les pronostics ont été déjoués. Le choix de Pierre Ngolo, comme secrétaire général, était inattendu. Son adjoint, André Massamba, était un inconnu parmi les candidats potentiels qui pouvaient briguer un poste de responsabilité à ce niveau. Il reste au ticket Ngolo/Massamba de jouer pleinement son rôle, en tenant un parti où la manifestation des tendances ne manque pas, comme on vient de le voir avec le récent congrès. Heureusement, la tutelle de son président a permis un aboutissement heureux à ce congrès.

Le choix des nouvelles instances a aussi fait son lot de déçus.  Certains ne comprennent pas pourquoi ils ne figurent au bureau politique, alors que d’autres s’interrogent pourquoi ils ont été débarqués du comité central. Au-delà, c’est le mode de promotion dans les instances qui semble ne pas faire l’unanimité, puisque les critères ne sont pas objectifs.

Les enjeux à venir, ce sont les élections. A ce propos, le président Denis Sassou Nguesso, dans son message aux congressistes, l’a relevé. «Pour cela, je vous exhorte à l’unité, à la solidarité et, surtout, à l’humilité et à la modestie. Je vous exhorte à privilégier l’intérêt de l’organisation, l’intérêt général. Tenez-vous au dessus des factions et des intrigues, débarrassez-vous de tout statisme, car rien n’est pire qu’un système où la qualité se consume dans l’impuissance et la médiocrité. Nous avons besoin d’un parti fort et parfaitement structuré. Nous avons besoin d’un parti qui soit une force de réflexion, d’analyses et de propositions, capable d’appuyer, avec cohésion, l’action du gouvernement. Tout autant, nous avons besoin d’un parti qui soit une force de combat politique, une force de mobilisation, une puissante machine électorale. Que personne ne l’oublie, les élections ne se gagnent pas dans les bureaux. Elles se gagnent sur le terrain: dans les communes, dans les arrondissements, dans les districts, dans les quartiers et dans les villages. Il nous faut occuper le terrain pour espérer toujours gagner», a-t-il dit dans son message lu par son directeur de cabinet, le  ministre d’Etat Firmin Ayessa.

L’alerte est bien claire. Rien ne sera plus comme avant, particulièrement en matière électorale où la transparence et l’équité feront que gagnera celui ou celle qui sortira réellement des urnes. Le souverain primaire n’hypothéquera plus son pouvoir de choisir ses dirigeants dans les urnes sur l’autel des combinaisons politiques destinées à faire fi de ses choix. C’est sur le terrain, en effet, que la pertinence des choix des politiques opérées va se mesurer. En attendant, le P.c.t peut savourer le fruit de son ouverture, avec l’arrivée de nombreux cadres. Mais, il faut, maintenant, faire face à l’avenir.

Joël NSONI

Membres du Bureau Politique du Comité Central du Parti Congolais du Travail issus du 6ème Congrès Extraordinaire
1- Sassou-N'guesso Denis
2- Adada Rodolphe
3- Adoua Théophile
4- Akoundzé Bernard
5- Ayessa Firmin
6- Batheas Jean Marie
7- Bete-Siba Emmanuel
8- Bouya Jean Jacques
9- Bowao Charles Zacharie
10- Coussoud Mavoungou Martin Parfait Aimé
11- Dambendzet Jeanne
12- Diafouka Bambela Edgar Philippe
13- Djombo Henri
14- Eyeni Richard
15- Gayama Aïssou Esther
17- Gokana Denis Marie Auguste
18- Ibovi François
19- Kebi Antoinette
20- Kifoua Joseph
21- Kossaloba Nicolas
22- Leckomba Loumeto Pombo Jeanne
23- Loua-Mabika Paul Yves
24- Massamba André
25- Mahinga Michel
26- Mbacka Guy Georges
27- Mbossa Joseph
28- Moka Alain
29- Moussa Pierre
30- Mvouba Isidore
31- Mvouo Philippe
32- Denguet Attiki Alexandre
33- Ndinga-Makanda Accel Arnaud
34- Ngakala Michel
35- Ngolo Pierre
36- Ngoto Jeanne Emilie
37- Nzambila Gabriel
38- Oba Apounou Gabriel
39- Obambi Pierre
40- Obami Itou André
41- Odzoki Serge Michel
42- Okombi Salissa André
43- Ondongo Gilbert
44- Ongagna André
45- Ongonto Hyacinthe
46- Opimbat Léon Alfred
47- Ossebi Henri
48- Packa Honoré Alexandre
49- Sabaye Fernand
50- Sassou Nguesso Denis Christel
51- Tchitchele née Moe-Poaty Evelyne
Secrétariat permanent : 12 membres
- Secrétaire Général: Pierre Ngolo;
- Secrétaire Général Adjoint: André Massamba;
- Secrétaire à la communication, Porte-parole du Parti: Serge Michel Odzoki;
- Secrétaire à l'économie et au patrimoine: Marie Auguste Denis Gokana;
- Secrétaire aux Finances, Trésorière: Jeanne Françoise Leckomba-Loumeto Pombo;
- Secrétaire à l'administration: André Ongagna;
- Secrétaire aux Relations Humaines et à la Formation Politique: Accel Arnaud Ndinga Makanda;
- Secrétaire aux Droits Humains: Michel Mayinga;
- Secrétaire au Mouvement Associatif et Groupes Vulnérables: Tchitchele née Evelyne Moe Poaty;
- Secrétaire à la Jeunesse: Fernand Sabaye;
- Secrétaire à la Promotion de la Femme: Esther Gayama Ayissou.
Commission Nationale de Contrôle et d'Evaluation
- Président: Jean Pierre Nonault;
- Vice-Président: Gaston Llkibi Tsiba;
- Secrétaire: Maryse Chantal Itoua-Apoyolo;
- Membres: Dambert René Ndouane; Enoch Ngoma; Pierre Koua; Marie Louise Tono.

 

 
 

Coup d'oeil en biais

Concertation pour la revalorisation de la profession d’enseignant (C.r.p.e) : Alerte des enseignants au gouvernement de la République

Réunis à titre extraordinaire,     à Brazzaville, le vendredi 30 septembre 2011, les membres du bureau exécutif national de la plateforme syndicale... Lire la suite
Mercredi, 05 Octobre 2011 08:08

Un chauffeur trahi par son téléphone portable cause un accident

A cause de l’imprudence du chauffeur, un pick-up, de marque Toyota, a terminé sa course sur un talus, après avoir fait tonneau. L’accident s’est... Lire la suite
Mercredi, 05 Octobre 2011 08:00

Le sourire, bientôt, pour les ex-agents de l’ex-O.n.p.t

Après plusieurs années de négociations avec le gouvernement, qui alternaient avec les concerts tonitruants de casseroles et de longues périodes d�... Lire la suite
Mercredi, 05 Octobre 2011 07:59

Pour un V.i.p retardataire, une compagnie aérienne retarde son vol, à Pointe-Noire

La scène s’est passée mardi 27 septembre 2011, à l’aéroport international Antonio Agostino Neto, dans l’après-midi. Le vol Q8241 de la compagnie Tac a... Lire la suite
Mercredi, 05 Octobre 2011 07:58

Deux jumeaux chargeurs de minibus sèment l’inquiétude à La Frontière!

A la barbe de l’autorité policière, qui avait, pourtant, interdit la pratique des chargeurs de minibus dans les villes, on constate, ces derniers... Lire la suite
Mercredi, 05 Octobre 2011 07:57

Un gros nid de poule sur l’avenue Peterson (ex-Tenrikyo), à Makélékélé

Depuis quelques semaines, un gros nid de poule s’est creusé dans l’avenue Peterson (ex-Tenrikyo), qui relie l’avenue de l’Union africaine au quartier... Lire la suite
Mercredi, 05 Octobre 2011 07:56

Profanation scandaleuse de tombes au cimetière d’Itatolo à Brazzaville

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, on continue toujours d’inhumer au cimetière d’Itatolo, alors qu’il a été fermé, en 2006, par la municipalité... Lire la suite
Mercredi, 05 Octobre 2011 07:54
Espace publicitaire
Espace publicitaire