» S'identifier
Samedi 03 décembre, 22:35
Accueil > Actualité > Santé > Sida : Les jeunes moins concernés et donc moins protégés

Lutte contre le Sida

Publié le 1 décembre 2011 à 16h27
Mis à jour le 1 décembre 2011 à 16h37

Sida : Les jeunes moins concernés et donc moins protégés

D'après une étude de l'Observatoire régional de santé d'Ile-de-France (ORS), financée par l'ANRS, les jeunes seraient moins alertés par les dangers du sida. Si la prévention reste la meilleure des protections contre le virus, sont-ils tous bien informés sur sa transmission ? FranceSoir.fr a recueilli quelques témoignages. Vidéo.

 

Les jeunes aujourd'hui seraient moins alertés par les dangers du sida que leurs aînés. Un vrai risque que pointe l'étude de l'Observatoire régional de santé d'Ile-de-France (ORS), financée par l'ANRS, parue cette semaine à l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida, ce jeudi 1er décembre. Elle conclut notamment : « Les jeunes semblent moins que leurs aînés associer l'usage du préservatif à celui de la prévention du VIH. »

« Si la connaissance des modes de transmission de la maladie reste satisfaisante, elle se dégrade chez les jeunes », observe Nathalie Beltzer, de l'ORS. Et pour la première fois, les 18-30 ans sont mêmes plus nombreux que leurs aînés à penser que la maladie pourrait se transmettre par piqûre de moustique. Autre élément inquiétant : s'ils sont plus de 80% à utiliser le préservatif lors de leur premier rapport, les jeunes n'y ont plus forcément recours par la suite lors de premiers rapports avec d'autres partenaires. Selon Jean-François Delfraissy, directeur de l'ANRS, « un gros effort reste à faire auprès des jeunes pour leur faire comprendre que le préservatif est un outil de protection sur le long cours. »

"Les jeunes craignent moins le sida"

Pour les plus jeunes, le coût des préservatifs ou le fait qu'ils ont commencé leur vie sexuelle après l'arrivée des traitements antirétroviraux en 1996 ou encore qu'ils connaissent des personnes malades du sida, peuvent expliquer leur perception. « Cette proximité à la maladie, plus faible que chez les aînés, traduit certainement un moindre intérêt pour cette maladie », relève l'étude. Une interprétation que confirme le Pr Delfraissy : « Les jeunes craignent moins le sida, qu'ils considèrent moins comme un mal mortel, mais plus comme une maladie chronique nécessitant un traitement. » Conclusion, ils ont aujourd'hui tendance à relâcher leur vigilance et à banaliser la maladie.

 

Réactions à cet article9 commentaires

  • HeyBaal, le 1 déc à 21:56

    <a href="/users/heybaal" class="" title="Voir le profil utilisateur.">HeyBaal</a>
    Faut arrêter de se voiler la

    Faut arrêter de se voiler la face. Les gens savent ce qu'est le sida. Ils ont fait le choix de faire comme si c'était pas important sous prétexte qu'on les bassine pas avec. Alors certes, on peut pas "les laisser faire et tant pis pour eux", mais on peut au moins arrêter de se mentir, de les excuser de leur propre stupidité, et de faire comme si c'était pas leur faute ? Parce que ça arrange pas vraiment la situation ...



  • l'ancien, le 2 déc à 06:32

    l&#039;ancien
    sanction

    c'est comme pour mettre une fille enceinte cela n'est pas de leur faute.il y a un geniteur il doit payer le mettre en face de leur responsabilite ce n'est pas au gens de le faire arretons les excuses.c'esr trop facile.nous en avons essez.


  • jean pierre qui roule, le 2 déc à 07:40

    jean pierre qui roule
    on s'en bat les c.....

    Ils en ont rien à foutre, surtout dans une tournante dans une cave


  • teresa, le 2 déc à 09:12

    teresa
    sida

    MARRE d'entendre parler du SIDA. Tous les ans la même rangaine.


  • high stakes, le 2 déc à 09:27

    high stakes
    jeune et responsable..

    Oui ça existe!! 80% des jeunes sont au courant et ce protège les 1ères fois. Parler des caves c'est pas top, facile de prendre les extrèmes pour parler des jeunes. Mais si vous voulez continuer de vivre dans votre monde ou seul les "vieux" ont une cervelle...Je suis d'accord que la télé ne montre pas souvent le bon coté, mais habitant en banlieue, faut pas tout croire, et essayer de réfléchir par soi-même.


  • geha, le 2 déc à 11:19

    geha
    pourquoi

    j'ai eu un cancer , je ne sais pas pourquoi .
    je n'ai pas le sida , je sais pourquoi .


  • xray, le 2 déc à 13:15

    <a href="/users/xray" class="" title="Voir le profil utilisateur.">xray</a>
    Sida, un petit mensonge



    Normal
    0
    21


    false
    false
    false







    MicrosoftInternetExplorer4



    Normal
    0
    21


    false
    false
    false







    MicrosoftInternetExplorer4









    /* Style Definitions */
    table.MsoNormalTable
    {mso-style-name:"Tableau Normal";
    mso-tstyle-rowband-size:0;
    mso-tstyle-colband-size:0;
    mso-style-noshow:yes;
    mso-style-parent:"";
    mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
    mso-para-margin:0cm;
    mso-para-margin-bottom:.0001pt;
    mso-pagination:widow-orphan;
    font-size:10.0pt;
    font-family:"Times New Roman";
    mso-ansi-language:#0400;
    mso-fareast-language:#0400;
    mso-bidi-language:#0400;}



    /* Style Definitions */
    table.MsoNormalTable
    {mso-style-name:"Tableau Normal";
    mso-tstyle-rowband-size:0;
    mso-tstyle-colband-size:0;
    mso-style-noshow:yes;
    mso-style-parent:"";
    mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
    mso-para-margin:0cm;
    mso-para-margin-bottom:.0001pt;
    mso-pagination:widow-orphan;
    font-size:10.0pt;
    font-family:"Times New Roman";
    mso-ansi-language:#0400;
    mso-fareast-language:#0400;
    mso-bidi-language:#0400;}



    Êtres séropositif ne veut rien dire. 


    Un virus est un mot de cinq lettres pour tout faire comprendre à des gens qui

    n’ont pas besoin de savoir. 


    Le Sida n’est pas une affaire médicale mais une affaire

    politico-religieuse. 


    On ne parviendra jamais à imaginer le nombre de gens qui se sont pourri

    l’existence  (Et qui ont pourri

    l’existence des autres)  à cause de

    ces virus de curés. 


    Il faut vraiment être le dernier des crétins pour accepter de se laisser

    manipuler par quelque chose qui n’existe pas. 





    Sida,  un petit mensonge 
    (Le complot des blouses blanches et des soutanes) 

    http://mondehypocrite.midiblogs.com/archive/2011/01/31/sida-un-petit-mensonge.html 



    AZT,  le Sida sur ordonnance 

    http://levirusmachin.hautetfort.com/archive/2011/01/03/a-z-t-le-sida-sur-ordonnance.html 





  • fredy noel, le 2 déc à 13:43

    fredy noel
    Sida.

    Concernant le fait d'être enceinte ou de voir son visage vieillir de cette maladie abominable par le sida, les femmes ont toujours été les victimes des hommes ou des jeunes garçons responsables de ces crimes envers leur partenaire.
    La femme est, dans sa grande majorité, beaucoup plus cérébrale que physique. Elle a besoin d'abord d'être aimée, et pour cela elle accepte souvent de donner ses trésors les plus intimes.
    Le garçon , l'homme, est entièrement responsable de sa partenaire, c'est à lui d'être à son service et non le contraire.
    Les animaux, nos frêres inférieurs respectent leur compagne, ils sont conscients de la force de leurs muscles et du devoir de protection qui est le leur envers elle.
    La libération de la femme par la pilulle est finalement responsable de la suppression de toute protection locale : les moyens contraceptifs NE PROTEGENT PAS CONTRE LE SIDA, sauf le préservatif.
    Que des jeunes se protègent LA PREMIERE FOIS ne les délivrent en rien de se protéger LES FOIS SUIVANTES. Seul un examen médical normal pour les deux partenaires est EFFICACE à condition que l'un des deux n'ai pas de relation extérieure avec un autre partenaire, l'union libre sérieuse et permanente ou le mariage par amour restent LES solutions idéales.
    Reste que c'est au mâle de "prendre ses précautions " et à la femme de n'accepter un rapport que protégé, sinon, la mort est au bout du chemin, et la médecine ne trouve pas de vaccin comme pour la rage; la survie et la beauté de la femme à travers le temps sont au prix de l'usage permanent du préservatif.
    C'est une catastrophe, mais c'est comme cela.
    LE responsable est celui qui a déclenché cette maladie planétaire de destruction de la race humaine, personne ne saura jamais son nom.


  • DARIUS47, le 2 déc à 16:35

    DARIUS47
    CHÂSTETÈ = PROTECTION

    Pourquoi n'encourage-t-on pas les jeunes gens à demeurer chastes jusqu'au mariage, et fidèles ensuite ?
    Ce n'est pas qu'une règle religieuse, mais aussi l'intérêt de la société !
    Ce serait là la meilleur protection !


Réagissez à cet article

Réagissez avec votre compte Francesoir.fr :

* Champs obligatoires
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


Sondage

Le dépôt de grève de la CFDT-Fgaac à la SNCF pour les week-ends de Noël vous paraît...

1348 votants
PureShopping

En images

Rosie Huntington en beauté pour inaugurer Marks & Spencer


Plus d’articles


Dernières vidéos

Recette : Le foie gras et cèpes rôtis en cocotte

» Voir toutes les vidéos
France-Soir sur Facebook

Les membres les plus actifs

Quiz

Testez vos connaissances

Miss France 2012