Smartphone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : Navigation, rechercher
Part de marché au 3e trimestre 2010 des ventes de smartphones dans le monde par systèmes d'exploitation, selon Gartner[1].

Un smartphone est un téléphone mobile disposant aussi des fonctions d'un assistant numérique personnel. La saisie des données se fait par le biais d'un écran tactile ou d'un clavier. Il fournit des fonctionnalités basiques comme : l'agenda, le calendrier, la navigation sur le web, la consultation de courrier électronique, de messagerie instantanée, le GPS, etc.

Sommaire

[modifier] Terminologie

D'autres dénominations sont utilisées : comme « téléphone intelligent » au Canada francophone[2], « ordiphone », ou « terminal de poche » (TP).

Les termes officiels en France sont « terminal de poche » et « ordiphone »[3], un mot-valise formé à partir des mots « ordinateur » et « téléphone ». Au Québec, « téléphone intelligent » est le terme recommandé mais « ordiphone » est accepté comme synonyme[4].

[modifier] Histoire

Le premier smartphone, l'IBM Simon (en), fut conçu en 1992.
En 2007, alors que Nokia et Blackberry sont déjà présents sur ce marché, Apple lance l'IPhone et le concept d'App Store : selon lequel les utilisateurs peuvent payer des applications. Le succès, en 2010, le marché des applications dépasse les 2 milliards de chiffre d'affaires.

Le 1er trimestre 2011, Samsung dépasse les 10 % de part de marché en nombre de smartphones vendus. C'est au tour de HTC au 2e trimestre 2011. Nokia passe de 37,3 % au 2e trimestre 2010 à 15,7 % au 2e trimestre 2011.

À partir de 2011, de nombreux smartphones ont des processeur double cœur de 1 à 1,5 GHz.

[modifier] Données personnelles

Les smartphones, et notamment leurs applications téléchargeables, transmettent en temps réel aux sections marketing des fournisseurs de services des données personnelles des usagers, le plus souvent sans leur consentement[5]. Ces données sont savamment analysées, mettant ainsi en œuvre un véritable profilage et une segmentation des usagers. Selon Meghan O'Holleran, directrice de la section mobile et publicité dynamique de la régie publicitaire américaine Traffic Marketplace, « c'est comme ça qu’on peut tout tracer, en regardant quelles sont les applications téléchargées par le mobinaute, leur fréquence d’utilisation ainsi que le temps qu’il y passe »[5].

Il est de plus impossible de désactiver a posteriori le traçage de l'usager qui ne peut donc exercer aucun droit à l’oubli. Il est aussi impossible d’effacer l'identifiant unique d'un smartphone[6],[5],[7]. Une part importante des producteurs d'applications ne fourniraient pas de règles de confidentialité : 45 sur 101 applications testées lors d'une enquête du Wall Street journal[6],[5],[7].

Selon Max Binshtok, créateur de DailyHoroscope, une application sur Android, la publicité ciblée, basée sur le lieu où se trouve l'utilisateur, rapporterait de deux à cinq fois plus que la publicité classique. Au point que certaines régies publicitaires souhaitent aussi récolter des renseignements comme l'« origine ethnique [voir marketing ethnique], les revenus, l'orientation sexuelle et les opinions politiques[5] ».

L'enjeu de la protection des données personnelles dans ce cadre est celui du respect de l'autonomie de volonté ; plus de cinq millions de personnes, 10 % de la population, utilisent en 2010 des smartphones[5].

[modifier] Technique

8 smartphones de taille différentes commercialisés en 2010 et 2011.

Il peut permettre d'installer des applications additionnelles sur l'appareil. Les applications peuvent être développées par le fabricant, par l'opérateur ou par n'importe quel autre éditeur de logiciel.

[modifier] Systèmes d'exploitation

Un smartphone à base de logiciel libre, le Neo FreeRunner

Il existe plusieurs systèmes d’exploitation spécifiques aux smartphones.

Ventes mondiales de smartphones aux deuxièmes trimestres 2009 et 2010
et au premier trimestre 2011[8] selon le système d’exploitation[9]
Système
d’exploitation
2011 2010 2009
Unités Part de marché Unités Part de marché Unités Part de marché
Symbian Nokia 27 598 500 27,4 % 25 386 800 41,2 % 20 880 800 51 %
RIM BlackBerry 13 004 000 12,9 % 11 228 500 18,2 % 7 782 200 19 %
Android Google 36 267 800 36 % 10 606 100 17,2 % 755 900 1,8 %
iOS Apple 16 883 200 16,8 % 8 743 000 14,2 % 5 325 000 13 %
Windows Mobile 3 658 700 3,6 % 3 096 400 5 % 3 829 700 9,4 %
Linux N/A N/A 1 503 100 2,4 % 1 901 100 4,6 %
Autres 3 357 200 3,3 % 1 804 800 1,8 % 497 100 1,2 %
Total 100 769 300 100 % 61 649 100 100 % 40 971 800 100 %

Au premier trimestre 2011, 427,8 millions de téléphones mobiles (dont 23,6 % sont des smartphones, 101 millions) sont vendus dans le monde, +19 % sur la même période en 2010 (+85 % pour les smartphones). Au troisième trimestre sont vendus 117 millions de smartphone [10].

En France en 2010, selon l’ARCEP, l'augmentation est 4,6 % par rapport à 2009 des lignes mobiles (64,4  millions soit quasi 100 % de pénétration). Entre janvier et août 2010 en France en comparaison à l'année précédente, la vente de non smartphones a baissé de 9 % tandis que les ventes de smartphones croissent à 138 %. Au premier trimestre 2011, le taux d’équipement des français en smartphone est 31,4 % [10].

D’autres systèmes d’exploitation existent aussi comme :

Nombre des ces systèmes utilisent le moteur de rendu HTML WebKit intégré dans un navigateur pour l'affichage des sites sur la toile. Il équipe les nouveaux Blackberry, Nokia travaille à son intégration sur Symbian et il est la référence sur Android et iOS[11].

[modifier] Normes de communication haut débit

Les ordiphones ont besoin d'une connexion à haut débit vers l'opérateur téléphonique pour tirer parti de toutes les fonctionnalités (Push Mail, VoIp, etc.). À ce jour, plusieurs normes coexistent :

La plupart d'entre eux proposent en plus une connexion Wi-Fi permettant de se connecter à Internet par l'intermédiaire d'un réseau privé ou d'une borne Wi-Fi.

[modifier] Économie

[modifier] Marché mondial

Ventes mondiales de téléphones mobiles aux deuxièmes trimestres 2009 et 2010
et au premier trimestre 2011[12] selon le fabricant[9]
Fabricant 2011 2010 2009
Unités Part de marché Unités Part de marché Unités Part de marché
Nokia 107 556 100 25,1 % 111 473 800 34,2 % 105 413 400 36,8 %
Samsung 68 782 000 16,1 % 65 328 200 20,1 % 55 430 100 19,3 %
LG 23 997 200 5,6 % 29 366 700 9 % 30 497 000 10,7 %
Research In Motion (BlackBerry) 13 004 000 3 % 11 228 800 3,4 % 7 678 900 2,7 %
Sony Ericsson 7 919 400 1,9 % 11 008 500 3,4 % 13 574 300 4,7 %
Motorola 8 789 700 2,1 % 9 109 400 2,8 % 15 947 800 5,6 %
Apple 16 883 200 3,9 % 8 743 000 2,7 % 5 434 700 1,9 %
HTC 9 313 500 2,2 % 5 908 800 1,8 % 2 471 000 0,9 %
ZTE 9 826 800 2,3 % 5 545 800 1,7 % 3 697 900 1,3 %
Huawei 7 002 900 1,6 % 5 208 600 1,6 % N/A N/A
Autres 154 770 900 36,2 % 62 635 200 19,3 % 45 977 200 16,1 %
Total 427 846 000 100 % 325 556 800 100 % 286 122 300 100 %

Les ventes de téléphones mobiles en 2011 sont 1,6 milliard[13] dont 0,49 milliard de smartphones (31 %).

Part de marché trimestrielle des principaux vendeurs de smartphones 2009 - 2011 (IDC)[14]
Vendeur Q1 2009 Q2 2009 Q3 2009 Q4 2009 Q1 2010 Q2 2010 Q3 2010 Q4 2010 Q1 2011 Q2 2011 Q3 2011 Q4 2011
Apple 10,9 % 12,1 % 17,3 % 16,1 % 15,7 % 13 % 17,4 % 16,1 % 18,8 % 19,1 % 14,5 % 23,9 %[15]
Samsung 2,6 % 3 % 3,3 % 4,3 % 5,6 % 8,9 % 9,6 % 10,8 % 16,2 % 20 % 23,5 %[15]
Nokia 39,3 % 39,4 % 38,3 % 38,6 % 38,8 % 37,3 % 32,7 % 28 % 24,3 % 15,7 % 14,2 % 12,6 %[16]
RIM 20,9 % 18,6 % 19,9 % 19,9 % 19,1 % 17,4 % 15,3 % 14,5 % 14 % 11,6 % 10 %
HTC 4,3 % 4,9 % 4,9 % 4,5 % 4,9 % 6,8 % 7,2 % 8,5 % 8,9 % 11 % 10,8 %
Motorola 3,4 % 3,4 %[17]
Autres 20,6 % 20 % 16,6 % 17,6 % 17,1 % 19,9 % 18,6 % 23,3 % 23,3 % 26,4 % 30,5 %

Le deuxième trimestre mondial 2011, vente de + 65 % en un an de smartphones[14]. Apple est le premier avec 20,3 millions de smartphones vendus et Samsung le deuxième avec 17,3 millions[14].

Le dernier trimestre 2011, Apple a largement battu son record de revenus depuis que la firme existe avec 62 millions d'appareils vendus dont 37 millions de smartphones (premier)[18]. Le deuxième est Samsung avec 36,5 millions mais en 2011 avec une gamme plus large qu'Apple, il a vendu 97,4 millions (19,9 %) de smartphones en 2011, pour Apple c'est 93 millions[19].

[modifier] Marché chinois

D'après un rapport du cabinet d'étude Strategy Analytics, le marché chinois est devenu le premier marché mondial au troisième trimestre 2011 avec 23,9 millions d'unités vendues pendant cette période, contre 23,3 millions aux États-Unis[20].

[modifier] Marché français

Les opérateurs de téléphonie Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free Mobile proposent les produits suivants :

[modifier] Marché américain

Le marché du smartphone aux États-Unis est dominé par trois principaux systèmes d'exploitation, à savoir, RIM/BlackBerry, Apple iOs et Google Android. ComScore annonçait le 1er avril 2011, qu'en février 2011 la répartition des OS mobiles était la suivante[21] :

Les données en provenance de ComScore représentent un instantané des systèmes d'exploitation pour ordiphones en circulation, et sont donc différents des parts de marché des systèmes d'exploitation sur les ordiphones vendus.

[modifier] Notes et références

  1. Gartner (10 November 2010). Gartner Says Worldwide Mobile Phone Sales Grew 35 Percent in Third Quarter 2010; Smartphone Sales Increased 96 Percent. Communiqué de presse. Consulté le 18 November 2010.
  2. Voir la partie Terminologie
  3. Journal officiel no 0300 du 27 décembre 2009
  4. Entrée « Téléphone intelligent » sur Grand dictionnaire terminologique, OQLF.
  5. a, b, c, d, e et f Ordiphone : des données personnelles qui valent de l’or pour les publicitaires - Public Sénat, 22 décembre 2010
  6. a et b (en) Your Apps Are Watching You - Scott Thurm et Yukari Iwatani Kane, The Wall Street Journal, 17 décembre 2010
  7. a et b L'espion qui vous vend des biens - Le Quotidien, 23 décembre 2010
  8. http://android.connexion-mobile.net/2011/05/android-domine-marche-smartphones.html
  9. a et b Étude Gartner d’août 2010, Android, le troisième OS mobile le plus populaire au monde sur www.silicon.fr
  10. a et b Le marché des Smartphones et des tablettes numériques Marketing webmobile.fr, publié le 10 novembre 2011.
  11. (fr) Vidéo : le nouveau navigateur BlackBerry basé sur WebKit
  12. http://www.lesmobiles.com/actualite/6099-les-ventes-de-mobiles-en-hausse-de-19-sur-t1-2011.html
  13. 1,6 milliard de téléphones mobiles ont été vendus en 2011 - Business mobile.fr, 27 janvier 2012
  14. a, b et c http://www.eco-conscient.com/art-714-quels-sont-les-parts-de-marche-des-fabricants-de-smartphone-apple-rim-htc-samsung-nokia.html
  15. a et b L'iPhone d'Apple repasse devant Samsung au quatrième trimestre Challenges.fr, 27 janvier 2012
  16. Nokia : ses ventes de smartphones continuent de sombrer. Les Lumia ne sont pas encore les sauveurs Pcinpact.com, 28 janvier 2012
  17. Motorolola a vendu 5,3 millions de smartphones au 4ème trimestre Mobile test.fr, 10 janvier 2012
  18. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les ventes records d'Apple au dernier trimestre (et au total) - Iphon.fr, 25 janvier 2012
  19. Apple reprend la place de numéro 1 des smartphones devant Samsung - Les mobiles.com, 28 janvier 2012
  20. Ventes de smartphones : La Chine passe devant les États-Unis - Le Monde informatique, 25 novembre 2011
  21. Étude Comscore Février 2011, Android, dépasse iPhone sur le segment des ordiphones sur www.eco-conscient.com

[modifier] Annexes

Sur les autres projets Wikimedia :

[modifier] Articles connexes

Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
Contribuer
Imprimer / exporter
Boîte à outils
Autres langues