Voyance amoureuse

Notre séléction de voyants en LIGNE !!

La voyance en général

J’exerce la profession de voyant depuis des dizaines d’années. Pour comprendre et apprécier cette activité il est nécessaire, à mon sens, d’expliquer ce dont il s’agit réellement et d’en retracer une partie de l’histoire et de son évolution.


Je pourrais comparer la voyance à l’utilisation d’un sixième sens permettant de voir dans le passé, le présent ou l’avenir d’une personne. Lorsqu’une personne fait appel à mes services pour lui prédire ce qu’il va arriver dans le futur, je me sers de mon intuition, de visions que j’analyse et interprète afin de lui apporter des prédictions précises sur le cours des événements. Pour avoir ces ressentis, j’utilise différents accessoires comme un pendule, un jeu de carte, une boule de cristal,… Ils permettent la canalisation des énergies autour d’un même objet afin que mes prémonitions soient les plus fiables et précises possibles. Cela est une technique totalement différente de ce que l'on peut observer sur un site de magie blanche ou encore sur un site de magie rouge.


Au niveau de l’histoire de la voyance, je vais commencer par les cinq premiers siècles en Grèce et à Rome où certains utilisaient les entrailles ou les agissements des animaux pour prédire le futur. Pour résoudre des affaires de crimes, dans la Rome antique, on faisait appel à ces personnes. En Asie, ce sont spécifiquement les carapaces de tortues séchées qui servaient de support à la lecture de l’avenir. En Inde, ce sont les prêtres qui, à cette époque, se servaient de boissons hallucinogènes afin d’être en contact avec les dieux pour connaître les événements futurs.


Au Moyen Age, l’astrologie est une pratique privilégiée par les voyants d’Europe pour lire l’avenir dans le ciel avec les étoiles, les constellations. Des calculs étaient réalisés et il en est né l’horoscope. Il s’agit de l’époque où le plus célèbre astrologue, Nostradamus, était consulté par un grand nombre de personnes désirant connaître leur avenir.


De nos jours, je constate au cours de discussions et de lectures que plusieurs points de vue existent au sujet de la voyance et notamment sur l’objectivité du voyant et la crédibilité de cette pratique.


Pour ma part, en tant que praticien, les interprétations de l’avenir qui sont faites par la voyance sont en partie influencées par la subjectivité du voyant et de la personne qui vient le consulter. En effet, il s’agit souvent d’une extrapolation de faits passés ou présents qui peuvent être analysés comme des signes et influencent le futur. On peut comparer cette vision des choses à des experts de différents domaines qui utilisent des faits pour pouvoir donner des conseils que ce soit en politique, finance, sociologie,…


D’un point de vue scientifique, la voyance n’est que l’hypothèse de pouvoir anticiper des événements qui ne se sont pas encore produits. Il n’y a aucun moyen de prouver que cette pratique est réelle.


En effet, de nombreuses expériences ont été menées sur ce sujet dès la fin du 19ème siècle en Angleterre. En France c’est l’Institut Métapsychique International, fondé en 1919, qui s’occupe d’étudier cette méthode. Mais les plus grands progrès dans ce domaine ont été effectué depuis les années 1930 avec des statistiques misent en place sur cette méthode. On peut noter, par exemple, que pendant 20 ans la CIA a fait des recherches en testant les voyants, elle les a utilisés dans certaines enquêtes pour leur clairvoyance.


Malgré les incertitudes quant à la crédibilité et la véracité des propos des voyants, cette méthode est de plus en plus convoitée aujourd’hui. Et ce notamment grâce au développement des divers moyens de communication et d’information. En effet, il est possible de consulter un voyant par téléphone, par chat, par sms et bien entendu vous pouvez toujours vous rendre dans son cabinet directement. Mais tous ces moyens permettent d’y accéder très facilement et discrètement.


Dans une société où tout va très vite, de plus en plus de personnes désirent connaître ce que leur avenir leur réserve pour pouvoir se préparer à certaines éventualités. D’autres le font juste pour voir si les prédictions qui leur sont faites sont exactes, comme un jeu. Cela ne présente aucun risque. Pour qu’un voyant puisse répondre à vos questions vous avez deux choix à faire.


Premièrement, il existe plusieurs moyens de contacter un voyant, il vous faut donc choisir votre moyen de communication.


Si vous êtes certain de votre demande, qu’elle est nette et précise, vous pouvez opter pour un contact par sms ou chat qui ne permettent pas vraiment les reformulations. Dans le cas où vous souhaitez pouvoir exprimer au fur et à mesure certains détails ou subtilités, il existe la communication par téléphone. Enfin, vous pouvez prendre rendez-vous et avoir un contact vraiment chaleureux chez le voyant.


Le choix peut se faire, aussi, si vous préférez vous adresser directement au voyant et voir comment il procède, il s’agit d’une question de confiance. Et si vous voulez rester très discret sur une telle demande, vous pouvez utiliser les moyens de communication à distance qui vous permettront de rester chez vous en toute discrétion. Vous pouvez essayer les différents procédés et vous faire votre propre opinion de ce qui vous convient le mieux.


Le second choix que vous aurez à faire et le choix du voyant lui-même. Moi et mes collègues utilisons, chacun, des techniques différentes. Je vous conseille donc de vous renseignez sur tous les procédés utilisés que ce soit les cartes, la boule de cristal, les astres,… Vous pourrez trouver ces informations sur ce site internet, notamment. Ensuite, vous aurez en votre possession toutes les connaissances nécessaires pour choisir votre technique privilégiée et un voyant qui l’utilise.

 Magie rouge