La location meublée

Elle concerne les logements loués avec la fourniture d'un mobilier suffisant à la vie quotidienne courante. Les revenus provenant de ce type de location sont assujettis à l'impôt sur les revenus pour les personnes physiques.
A noter que la location meublée n'est pas réglementée.

Les maisons de retraite : un investissement très attractif

[...] d'impôt actuelles, il faut penser aux maisons de retraite médicalisées ! En effet, les investisseurs individuels peuvent ainsi bénéficier à la fois de la réduction d'impôt procurée par le dispositif fiscal Scellier et du régime de la location meublée non professionnelle : réduction égale à 25% du montant investi (dans la limite de 300.000 euros et étalée sur neuf ans), récupération d'une partie de la TVA et imposition favorable des loyers (souvent garantis une dizaine d'années). De [...]

Exonération de TVA en cas de revente d'un bien loué

Depuis janvier 2007, tout investisseur ayant récupéré la TVA lors de l'acquisition d'un bien immobilier destiné à la location (Loi Demessine, Loueur meublé) est exonéré de TVA lors de la revente dudit bien. Ainsi, en cas de revente de son bien immobilier loué, l'investisseur bénéficie d'une exonération de TVA si l'immeuble concerné relève du champ d'application de la TVA immobilière ou d'une exonération de régularisation de TVA antérieurement déduite au titre d'un immeuble (pour les immeubles n'entrant pas dans le champ d'application [...]

Un investissement immobilier très rentable : les maisons de retraite

[...] effet, l'investissement en Ehpad procure au particulier des revenus complémentaires et lui permet de réduire son taux d'imposition. La rentabilité de ce type d'investissement est assurée entre 4 et 5% par an. Afin de jouir du régime des locations meublées non professionnelles (LMNP), il faut investir dans un bien situé dans une résidence proposant des services ou une résidence de tourisme classée. Les recettes tirées de cette activité ne doivent pas dépasser 23.000 euros TTC (sinon, [...]

Les nouvelles modalités de la location meublée

[...] changements sur celui du loueur en meublé non professionnel ainsi que sur le régime micro-BIC (bénéfices industriels et commerciaux). Depuis le 1er janvier 2009 : le contribuable ne peut désormais imputer les déficits provenant de la location meublée non professionnelle que sur les bénéfices de même nature (i.e. provenant d'une activité de location meublé non professionnel). L'imputation peut s'effectuer au cours de la même année ou des 10 années suivantes (au lieu de 6 auparavant), [...]

Le loueur en meublé non professionnel (LMNP)

Les bailleurs non inscrits au registre du commerce et réalisant des recettes annuelles provenant de la location de logements meublés d'un montant inférieur à 23.000 eurossont considérés comme des loueurs en meublé non professionnels. A ce titre, ils peuvent déduire toutes les charges provenant de cette location. L'éventuel déficit qui en découle sera imputé sur les loyers perçus, c'est-à-dire sur les revenus de cette activité ou de toute autre activité professionnelle imposable dans la [...]

Le loueur en meublé professionnel (LMP)

La location meublée professionnelle constitue le statut le plus défiscalisant pour la clientèle dite " haut de gamme" des services de gestion privée des banques et des conseillers en gestion de patrimoine. Pour l'adopter, il faut tirer au moins 23.000 euros TTC annuels de la location de logements meublés. Le statut du LMP permet à l'investisseur de déduire de ses recettes l'intégralité des charges d'exploitation, y compris les frais d'acquisition de l'immeuble et les dotations [...]

Investir en loueur meublé

[...] que le bien ait moins de 15 ans. Deux régimes fiscaux sont envisageables : Le régime micro-Bic Depuis le 1er janvier 2009, le statut LMNP est apparenté aux entreprises de prestations de services et à ce titre, les revenus tirés de la location meublée doivent être inférieurs à 32.000 euros HT par an (jusqu'au 1er janvier 2009, le plafond était de 80.000 euros). Vous bénéficiez alors d'un abattement forfaitaire de 50% (jusqu'au 1er janvier 2009, le taux était de 71%). Vous ne pourrez [...]

Loueur Meublé Non Professionnel (LMNP), l'imputation des déficits

Depuis la loi de Finances pour 2009, le contribuable ne peut désormais imputer ses éventuels bénéfices provenant de la location meublée non professionnelle que sur les bénéfices de même nature (c'est-à-dire ceux issus d'activité de location meublé non professionnel). En outre, le délai d'imputation est passé de 6 à 10 ans.

La TVA en Loueur Meublé (LMP, LMNP)

Les locations meublées sont exonérées de TVA, ce qui prive les loueurs de la récupération de la TVA qu'ils ont eux-mêmes acquittée. Cependant, il existe des exceptions qui concernent la plupart des supports immobiliers sur lesquels vous pouvez réaliser votre opération : Prestations d'hébergement fournies dans les hôtels de tourisme classés. Le classement est fait selon les normes du Ministère du Commerce, du Tourisme et de l'Artisanat. Prestations d'hébergement fournies dans les villages de [...]

Loueur en Meublé, LMP, LMNP : la taxe professionnelle

[...] 1647 B sexies du CGI). Pour limiter le poids de la taxe professionnelle, le législateur a institué un plafonnement en fonction de la valeur ajoutée. Il se traduit par une limitation de la cotisation à 3,5% de la valeur ajoutée de l'activité de location meublée. La valeur ajoutée correspond à l'excédent hors taxe des recettes sur les consommations de biens et services en provenance de tiers. Comme les loueurs en meublés n'ont ni achat ni stock, les 3,5% sont calculés sur le montant hors [...]

Loueur en Meublé (Non) Professionnel, LMP, LMNP : le mode de détention

[...] qui ne peut être constituée que par les membres d'une même famille (parents, enfants, frères, soeurs et conjoint). Dans ce cas, elle échappe à l'IS qui concerne toutes les sociétés de capitaux. La SARL de famille permet d'isoler l'activité de location meublée et de mettre en place un plan de financement approprié et une concentration des charges spécifiques et propres à l'opération de LMP. Mais l'intérêt principal repose sur la facilité de transmission : les enfants sont associés au [...]

Le Loueur Meublé Non Professionnel

Le régime du Loueur Meublé Non Professionnel s'applique aux personnes investissant dans une résidence avec services, qu'il s'agisse d'une résidence pour étudiants, de tourisme, d'affaires. Le principe consiste à confier, via un bail commercial, le bien acquis à une société d'exploitation qui se chargera de le gérer pendant au moins neuf ans en échange d'un loyer forfaitaire versé quel que soit le nombre de semaines occupées. L'exploitant s'occupe donc des travaux éventuels ainsi que de l'entretien. En outre, l'investisseur peut récup [...]

Le statut de LMP - Location meublée - Neuf et ancien

Pour un complément de revenu défiscalisé . Lorsqu'ils tirent plus de 23 000 euros euros de loyers annuels de la location meublée, les particuliers peuvent bénéficier de toute une série d'avantages, leur permettant de se constituer un complément de revenu défiscalisés sur le long terme. Idéal dans la perspective de la retraite. La cible : TMI élevés, contribuables assujettis à l'ISF. Défiscalisation imputable sur le revenu global. L'avantage fiscal : déficits déductibles due revenu global, [...]