Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg Informations et Actualités du Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg
x x Recherche
x xx Recherche avancée x x
  Home | Nouveautés | Newsletter | Liens | Vos réactions | Contact Aide | Index | A propos du site
      ImprimerEnvoyer à

> home > Salle de presse > Articles d'actualité > Février 2009 > Réaction de Jean-Claude Juncker à la réhabilitation par le pape d'un évêque négationniste

Article d'actualité
Réaction de Jean-Claude Juncker à la réhabilitation par le pape d'un évêque négationniste
04-02-2009

Vers le niveau supérieur
Le 4 février 2009, le Premier ministre luxembourgeois Jean-Claude Juncker a expliqué sa position sur la réhabilitation de l’évêque britannique intégriste Richard Williamson sur les ondes de RTL Radio Lëtzeburg.

"Il n’est pas acceptable qu’un dignitaire réintégré de l’Église se range parmi ceux qui nient les évidences de l’histoire". C’est par ces paroles que Jean-Claude Juncker a réagi à la réhabilitation de l’évêque britannique intégriste Richard Williamson qui a nié publiquement l’ampleur de l’holocauste ainsi que l’existence des chambres à gaz nazies.

Défendre la théorie négationniste revient, selon Jean-Claude Juncker, à "insulter des millions de morts, beaucoup de survivants juifs et d’autres survivants de la terreur nazi et de les présenter comme des menteurs, au lieu de les honorer comme des victimes". Et d’enchaîner que ce sont des actes "qu’il faut absolument condamner".

Pour le Premier ministre, dont la vision des événements se recoupe largement avec celle de la chancelière allemande Angela Merkel, le négationnisme est une pratique qui "n’est pas acceptable". À l’instar de la chancelière, il est d’avis "que même si le Vatican a déjà prononcé des mots en direction des Juifs et souligné son respect pour les Juifs", des mots supplémentaires pour clarifier la relation avec le judaïsme s’imposent.

Jean-Claude Juncker, qui a douté que le pape a réagi en pleine connaissance de cause, a finalement estimé que l’Église catholique doit se démarquer des positions qui ont été exprimées par l’évêque britannique Richard Williamson: "Je suis d’avis qu’il est nécessaire, pour l’harmonie de ce monde et à cause de l’élément atmosphérique qui entoure la réintégration de ces personnes dans l’Église catholique, qu’il faut clarifier que l’Église catholique ne partage pas les théories de cet homme".


 Pour en savoir plus ... Pour en savoir plus ...
   Liens internes
  * Jean-Claude Juncker au sujet de la réhabilitation de l’évêque britannique intégriste Richard Williamson

Haut de page

Copyright © Service Information et Presse   Aspects légaux | Contact