lundi 2 mai 2011

Maurice Leroy croit en une grande Confédération des centres.



Maurice Leroy lève le suspens sur l’alliance centriste.

Les centres se jetteront-t-ils dans le Rubicon pour rejoindre Jean-Louis Borloo dans son projet de rassemblement ? Maurice Leroy, ministre de la ville, semble lever le suspens autour de cette question .
Pour lui, il ne fait aucun doute que la majorité des leaders des différentes mouvances du centre donnent leur accord à cette alliance. Il s’agirait ainsi de regrouper sous la même ambition le Parti Radical de Jean-Louis Borloo, le Nouveau Centre d’Hervé Morin, La Gauche Moderne de Jean-Marie Bockel et l’Alliance Centriste de Jean Arthuis. Le ministre précise cependant que rien n’est encore validé et qu’il faudra attendre l’été pour voir cette alliance se former. On peut cependant se réjouir que toutes les formations centristes alliées de la majorité présidentielle aient réussi à entrevoir un projet commun pour 2012.

L’importance de l’amitié politique avec la majorité présidentielle.

Maurice Leroy rappelle un point que nous avons déjà discuté, celui de l’appartenance de cette Confédération des centres a une grande famille politique, celle de la droite. Nous partageons son analyse qui consiste à voir dans cette fidélité un moyen de peser dans les débats, remporter des élections et donner un poids concret aux idées centristes dans le paysage politique français. En outre, Maurice Leroy nous rappelle que les élections présidentielles sont suivies de près par les législatives et que cette union du centre-droit reste le meilleur barrage à une gauche aux propositions « un peu archaïque et dogmatique ».

Espérons que cette espoir d’un « centre fort » verra le jour autour de grands hommes politiques tel que Maurice Leroy et qu’il réussisse son retour dans l’histoire politique de la Vème République !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

L'actu en direct !

Loading...