Accés al contingut Accés al menú de la secció
Accueil  >  Domaines de connaissances  >  Littérature  >  Autour du livre  >  La Sant Jordi et le jour du livre

La Sant Jordi et le jour du livre

XXe s. apr. J.-C.
Le 23 avril, les Catalans sortent dans les rues et se pressent sur les Ramblas pour fêter la Sant Jordi [Saint-Georges], patron de la Catalogne, la journée du Livre et la Foire des Roses. Les roses, les livres et les drapeaux catalans envahissent les rues et les places du pays.

C’est au Moyen âge que le culte de saint Georges se répand à travers les Pays Catalans, bien qu’il ait été objet de dévotion dès le VIIIe siècle. La popularité de ce saint soit beaucoup aux monarques Pierre le Catholique, Jacques Ier d’Aragon ou Pierre le Cérémonieux. Mais ce n’est que bien des siècles plus tard que s’instaurera la fête désormais associée au saint patron, la journée du Livre. C’est l’écrivain et éditeur valencien Vicent Clavel i Andrés, alors établi à Barcelone et directeur d’Editorial Cervantes, qui propose à la Cámara Oficial del Libro de Barcelona et au Gremio de Editores y Libreros d’instituer une fête pour soutenir et diffuser les livres en Catalogne. La date retenue est le 7 octobre 1926.

En 1929, en pleine Exposition internationale de Barcelone, les libraires s’installent dans les rues, et cette initiative a un tel succès qu’on décide d’en changer la date. La journée du Livre se tiendra désormais le 23 avril, une date printanière qui coïncide, en outre, avec l’anniversaire de la mort de Cervantès et celle du dramaturge William Shakespeare, survenues en 1616. Josep Pla allait lui aussi mourir un 23 avril, en 1981. Dès le début, la fête contribue de façon décisive à promouvoir la production et la commercialisation du livre en catalan, et elle se tiendra même pendant la Guerre civile. Le 15 novembre 1995, la Conférence générale de l’UNESCO a déclaré le 23 avril journée mondiale du Livre et des Droits d’auteur. Ce jour-là, les lecteurs en profitent pour échanger, en pleine rue, leurs impressions avec leurs écrivains préférés et ceux-ci pour dédicacer leur nouvelle publication. Ces dernières années, la journée du Livre est devenue de plus en plus médiatique, en raison de l’intérêt que suscitent les auteurs, mais aussi la fête en elle-même, ce qui ne fait que confirmer son retentissement et son succès au-delà des frontières catalanes.

La Sant Jordi a été déclarée Fête nationale de la Catalogne par le Gouvernement autonome, mais ce n’est pas un jour férié, ni dans les entreprises ni dans les écoles. De grandes réceptions officielles ont lieu au Palau de la Generalitat, et dans le monde de l’éducation, c’est une journée très festive, de grande participation, où les mots, imprimés ou récités, occupent le devant de la scène. Selon le ‘Costumari català’ du folkloriste Joan Amades, c’est dans la ville ducale de Montblanc que sant Jordi tua le dragon et arracha la princesse de ses griffes. Et c’est pourquoi, depuis 1987, les habitants de Montblanc célèbrent la Semaine médiévale de la légende de Sant Jordi. Le clou de la fête est la représentation de la légende du noble chevalier, héros et sauveur de princesses, dans les décors indiqués par la tradition populaire. Cette initiative est l’une des contributions citoyennes et sociales à la fête les plus originales.

Mentions légales | Accessibilité | Sur gencat | © Gouvernement de Catalogne