Vous êtes ici

Une attaque à la bombe fait 28 blessés parmi les manifestants

Un attentat à la bombe est survenu cet après-midi vers 13h (7:00 heure française) dans un défilé de manifestants qui sont toujours mobilisés - depuis plus de 2 mois - pour réclamer la démission du gouvernement. L'attaque a fait au moins 28 blessés (dont la gravité des blessures n'a pas été divulguée) selon les secouristes et pourrait avoir visée Suthep, le leader du mouvement, qui menait le cortège, un prix de 500.000 baht aurait été placé sur la tête de l'ancien député démocrate.

Cette dernière attaque témoigne de la montée de la violence dans la crise actuelle, en début de semaine, la maison de l'ancien Premier ministre Abbhisit Veijajiva avait été visée par une attaque à la bombe. Les manifestants appelaient eux, par la voix de leur dirigeant à "capturer" la première ministre et les membres du cabinet qui refusent de démissionner.

La responsabilité de cette dernière attaque est encore à déterminer, les manifestants ont immédiatement accusé les chemises rouges d'avoir fomenté cet attentat, ce que ces derniers ont démenti : "les rouges ne sont pas touchés par la paralysie de Bangkok, peut-être que des habitants qui sont touchés l'ont fait", a déclaré à l'AFP leur porte-parole Thanavut Wichaidit.

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer