Il n’y a qu’une raison d’Etre, c’est celle pour laquelle vous êtes né(e) !

Pourquoi avez-vous des blocages malgré une prise de conscience de votre état ? Pour le savoir, merci d'indiquer votre email

Lorsqu’un enfant naît, il sait au plus profond de lui que la raison pour laquelle il s’incarne, c’est d’être lui-même [...]” de Lise Bourbeau  dans Les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même

Souvenez-vous combien, enfant, tout était parfait …

raison d etre dependance affectiveVous connaissiez parfaitement votre vocation et le chemin qui était le vôtre.
Quand on vous demandait ce que vous voudriez être plus grand(e), vous saviez exactement quoi répondre.
Vous aviez même la certitude d’y parvenir !

Cette voix intérieure qui raisonnait de la façon la plus juste et la plus parfaite dans votre esprit… Cette voix c’était elle ! Votre véritable raison d’être !

 

Et puis, vous avez grandi.Vous avez traversé des épreuves.
Vous avez rencontré d’autres personnes…
Ces personnes sur votre route avaient des croyances.
Avec leurs croyances, elles vous ont peut-être blessé.
Elles ont ainsi pu vous faire endosser une autre identité que la vôtre.
Pas volontairement !
Simplement en projetant sur vous leurs attentes, leurs croyances et leurs déceptions.
A cause de ces blessures, vous avez, peu à peu, perdu vos certitudes.
Vous les avez, de façon tout aussi inconsciente, remplacées par des croyances limitantes.
Ces croyances sont devenues pour vous des certitudes, à leur tour.
Quant à votre raison d’être, vous l’avez perdue en chemin…

Une fois adulte, pour “Être”, il faut oser regarder en soi.
Aujourd’hui, c’est un vrai défi face à tout ce qui vous entoure.

Après tout, la plupart des gens confondent “Être” avec “Avoir”, ou plus exactement avec “Posséder”.
Pensez vous vraiment qu’ “Être”, c’est quand vous êtes “quelqu’un” qui peut se vanter d’ ”avoir”.

Si Avoir devient votre seul besoin absolu, c’est que vous avez choisi de ne plus écouter votre voix intérieure. Celle, si juste et parfaite, que vous entendiez autrefois.
Vous avez oublié qu’elle est là uniquement pour vous guider sur le chemin de votre véritable raison d’Être.

Vous approprier tous ces souhaits revient sans doute à combler votre besoin de reconnaissance.

Ces “signes extérieurs de réussite” servent sûrement moins votre bien-Être que votre dépendance affective.

A qui cherchez vous à plaire ? A la société ? A vos voisins ? A vos collègues ?
Voulez vous vraiment laisser les autres décider de la vie que vous devez mener ?

Réfléchissez
Vous “êtes” pleinement à quel moment ?
Plutôt quand restez scotché devant votre écran plat à regarder un film, ou quand vous vivez à fond votre passion ?

Mais au fond, pour vous, dans votre vie, “Être” c’est quoi ?

C’est peut-être quand

  • Vous vous sentez “Être” quand vous vous sentez vivant ?
  • Vous vous sentez vivant quand vous faites des choses qui VOUS plaisent ?
  • Vous organisez votre vie pour “Être” le plus souvent possible ?

Si cela résonne en vous, bravo ! Vous avez gardé le cap !

Ou alors, c’est peut-être quand

  • Vous ne vous sentez “Être” que quand les autres valident vos choix, votre vie, vos “avoirs”… ?
  • Vous rêvez d’exercer votre métier “idéal”, sans espoir d’y parvenir ?
  • Vous vous ennuyez dans votre vie, si loin de vos projets d’enfant ?
  • Vous attendez votre retraite pour commencer à prendre du temps pour vous ?

Il n’est pas trop tard, vous pouvez revoir sérieusement l’estime que vous avez de vous-même !

Aujourd’hui, autorisez vous à être heureux !

L’état d’esprit global qui vous aidera à ne pas perdre de vue cet objectif se trouve en résumé dans cette citation de John Lennon :

‎Quand je suis allé à l’école, ils m’ont demandé ce que je voulais être quand je serais grand. J’ai répondu « heureux ». Ils m’ont dit que je n’avais pas compris la question, j’ai répondu qu’ils n’avaient pas compris la vie.

 

Ce choix d’enfant, celui d’être heureux, il ne l’a jamais perdu de vue.
Et si je vous disais que vous avez de nouveau ce choix, maintenant ?
Et si vous aviez la possibilité de reprendre en main votre vie, tout de suite ?

Si vous êtes ici, c’est sans doute car vous avez déjà fait le choix de la liberté, de votre liberté d’être, enfin, vous-même !
Vous-même, ou autrement dit votre raison d’être, celle pour laquelle vous êtes né !

Félicitations ! Vous êtes sur le point d’y parvenir…

Cet article sur le thème de l’Etre est présenté à la  61ème édition du festival à la croisée des blogs dont le sujet a été choisi par Cedric Vimeux, auteur du blog Technique de Méditation.
Ce festival, organisé par le site Développement personnel, permet de mettre nos réflexions en commun autour d’un même sujet chaque mois différent, proposé par les blogueurs. N’hésitez pas à venir vous exprimer sur le sujet de l’Être ce festival est ouvert à tous, blogueurs ou non. N’hésitez pas à laisser un commentaire: réflexion, questionnement ou témoignage sur le sujet !

Cet article est co-rédigé en collaboration avec Fatiha EL OUMARI, de l’Equipe Dépendance Affective.

Gaëlle,

Coach Universaliste,

Experte de la Dépendance Affective

Catégorie : EDUCATION

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs requis marqués avec *

*

CommentLuv badge

This site uses KeywordLuv. Enter YourName@YourKeywords in the Name field to take advantage.