Distinction

Le député socialiste Manuel Valls fait Commandeur du Ouissam alaouite

Publié le : 16 juin 2011 - MAP

20110617-p-decoration-depute.jpg
Ce responsable en vue du Parti socialiste (PS-opposition) et candidat aux primaires pour l'élection présidentielle de 2012, s'est dit «touché et ému par le geste de S.M. le Roi Mohammed VI et très sensible à l'immense honneur que lui fait un pays ami».

Ce catalan d'origine, très attentif à une relation harmonieuse entre les deux rives de la Méditerranée et à la consécration des valeurs de liberté et de démocratie à l'heure du «printemps arabe», a assuré que le Maroc jouait, dans ce contexte, un «rôle tout à fait essentiel».

A ce titre, il a salué «le dynamisme, la croissance économique et l'évolution politique, culturelle et sociétale que S.M. le Roi est en train d'impulser».
«Ce qui se passe en ce moment au Maroc et ce qui se passera après la révision constitutionnelle est un élément très important, en termes d'exemplarité, pour les autres pays» de la région, a estimé Manuel Valls devant une assistance formée de ses camarades, d'élus, d'intellectuels et d'acteurs associatifs de la ville d'Evry, dont notamment le philosophe Marek Halter, le recteur de la grande mosquée d'Evry, le marocain Khalil Merroun et le rabbin de la ville.

Il a redit «l'immense honneur» qu'il ressent face à ce geste de la part d'un «Maroc ancré dans l'histoire et des Marocains qui ont marqué la terre d'où je viens», en référence à sa Catalogne natale et à l'Espagne, mais surtout au modèle de la Cordoue du temps de l'Andalousie en termes de tolérance et de convivialité entre les religions et les cultures qu'il veut promouvoir dans la ville d'Evry.

En faisant l'éloge du récipiendaire, El Mostafa Sahel a rendu justement hommage à l'action de M. Valls et son «engagement connu de tous pour la promotion d'un nouveau +vivre ensemble+ porteur de beaucoup d'espoirs», dans cette ville baptisée «capitale spirituelle» du département de l'Essonne.
Le jeune maire d'Evry est connu pour son combat, «dans une conception ouverte de la laïcité», pour «la cohabitation entre confessions différentes et pour prévenir les risques du communautarisme» dans cette ville où se côtoient la dernière cathédrale bâtie en France, où officie un évêque né à Rabat, une synagogue dont le rabbin est d'origine marocaine, une pagode bouddhiste et la Grande Mosquée dirigée par le marocain Khalil Merroun.

Le Maroc est sensible à cette démarche car il est à son tour «une terre de tolérance, où se côtoient pacifiquement juifs, chrétiens et musulmans, mais aussi une terre où se mélangent harmonieusement plusieurs cultures», a relevé l'ambassadeur avant d'évoquer la grande réforme des institutions lancée par le discours royal du 9 mars en vue de consacrer la démocratie et l'Etat de droit.

Et de souligner que la «consécration de la pluralité de l'identité marocaine occupe une place de choix» dans la révision constitutionnelle.
L'ambassadeur a salué par ailleurs l'esprit d'ouverture et de tolérance de M. Valls et rendu hommage à son action pour «une intégration harmonieuse des populations immigrés» dont notamment la communauté marocaine.
Durant son parcours politique, Manuel Valls a été notamment le très proche collaborateur de plusieurs hommes d'Etat français, notamment les anciens Premiers ministres, Michel Rocard et Lionel Jospin.

Déposer un commentaire



Règles d'utilisation
  • Les commentaires sont validés à priori. lematin.ma se réserve un droit de lecture sur chaque commentaire et de concordance avec notre ligne éditoriale, avant publication.
  • Tout commentaire à caractère injurieux, xénophobe, sexiste ou portant atteinte aux bonnes mœurs sera automatiquement supprimé.
  • Tous les champs sont obligatoires

eMATIN

Feuilletez LE MATIN comme si vous le teniez entre les mains

eMATIN : Edition électronique du MATIN

L'édition du 16 décembre 2014 est maintenant disponible pour les abonnés et les inscrits.

Dernière minute

L'essentiel de l'actualité

Annonces & infos pratiques

  • emploi
  • automobile
  • immobilier
  • annonces légales et appels d'offres