Selon Evelyne Butoyi, membre de l’équipe de communication du parti Cndd-Fdd, « la Cour constitutionnelle se prononce sur la candidature de Pierre Nkurunziza. La Cour constitutionnelle dit pour droit que le renouvellement une et dernière fois de l’actuel mandat présidentiel au suffrage universel direct pour cinq ans n’est pas contraire à la constitution du Burundi du 18 mars 2005 ».

Je n'approuve pas (9)