Facebook

La Pause

Twitter

La Pause

Instagram

Soundcloud

16

oct.

10 QUESTIONS À… SALUT C’EST COOL

Par Gaspard à 8:53 | Disco, Hip-Hop, Techno

10920791_830463107017976_2724700864802150483_n

Ah Salut C’est Cool… Et la tâche délicate qu’est de les présenter… A l’origines de plusieurs EPs, pages web et clips tous plus singuliers les uns que les autres. Impossibles à décrire, oscillants entre techno et chanson française, peut-être que regarder l’un de leur nombreux clip vous suffiront à comprendre l’esprit du groupe

A l’occasion de leur venue à Bordeaux pour leur concert (déjà complet quelques jours à l’avance) on a pu leur poser 10 questions, de quoi apprendre à (mieux) les connaitre. Un interview un peu spécial de Vadim qui s’était blessé.

Comment vous présenteriez-vous ?

James : Moi en général je dis mon prénom. C’est tout. C’est comme ça que je fais.

Martin : Je trouve ça sympa dans la présentation quand tu dis « je m’appelle quelque chose» parce que ça veut dire que c’est toi qui t’auto appelles. Donc tu pourrais t’appeler n’importe comment, tu pourrais dire « je m’appelle Zoro » parce que si c’est toi qui t’appelles Zoro, c’est ta dénomination personnelle, du coup tu peux t’inventer des prénoms.

James : ah d’accord ouais

Martin : donc quand on te demande comment tu t’appelles t’es pas obligé de dire que tu t’appelles James, tu peux changer de nom chaque jour si tu veux.

James : donc voilà la réponse à cette question

Louis choisira de se présenter avec un dessin

Salut c’est cool ça ne serait pas une nouvelle école de la vie expérimentale ?

Martin : wow mais alors ça serait un peu prétentieux de dire qu’on est des professeurs… ou alors on est des étudiants

James : on peut pas répondre oui à cette question, c’est à toi de nous dire.

Martin : moi je veux bien être étudiant d’une école, pragmatique comme ça, c’est assez chouette, j’en apprends tous les jours.

La Pause : une école où les étudiants se donneraient des cours entre eux au final

Louis : ça serait chouette ça.

Martin : bah c’est un peu le cas, quand on dit « hé, regardez les gars, j’ai trouvé un truc. »

Louis : ouais ça existe… mais c’est pas vraiment un cours

Martin : mais c’est pour ça que ça serait une nouvelle école, une nouvelle manière d’enseigner aussi

Louis : une école de la vie… ouais en fait elle existe quand même pas mal cette école

Martin : elle est pas nouvelle alors

Louis : on a rien inventé

Martin : c’est juste que si tu décides de l’appeler une école, oui c’est un peu nouveau… et encore peut-être qu’il y a déjà des écrits là dessus

salut c'est cool
Petite idée de ce à quoi pourrait ressembler cette école

Ça vous fait quoi quand on ne vous prend pas au sérieux ? Qu’on pense que votre musique c’est 2 samples en boucle, vos clips 3 prises à l’arrache montées avec Windows Movie Maker ?

Louis : c’est le cas donc ça nous va très bien

Martin : non… pas tout le temps, des fois on passe du temps sur le clip

Louis : ça n’empêche qu’on filme avec des petites caméras, c’est pas du tout professionnel

James : En général les gens qui critiquent la virtuosité on y attache assez peu d’importance parce qu’on trouve que c’est pas une bonne critique

Martin : c’est pas très malin, c’est pas un argument

James : on peut critiquer le fond mais la forme on critique plus ça depuis les années 80… depuis les années 40 même.

Louis : Je suis pas d’accord avec toi, même aujourd’hui y a des gens qui critiquent la forme et qui sont dans l’air du temps. Tu peux critiquer la forme en disant qu’elle est pas forcément cohérente avec le propos et que la forme est super importante

Martin : Ça oui ! Mais nous ça va être notre propos la forme

Louis : La forme est importante pour nous, on ne pourrait pas faire les choses autrement

Martin : mais oui, c’est pour ça que si tu dis que c’est mal fait et que c’est un argument pour dire que c’est de la merde c’est pas bon, c’est ça qu’il veut dire James, et dans ce cas là j’suis assez d’accord avec lui

Louis : mais une chose peut être mal faite et ça peut être dérangeante

Martin : oui ! Mais chez nous c’est pas vraiment le cas.

La Pause : donc au final vous revendiquez ?

Unanimement : ouais bien sûr

Martin : …on est à peu près fier de ce qu’on fait, des fois on aimerait faire des choses un peu mieux mais pas dans le sens ou plus « virtuosement »

Plutôt Yung Lean ou AFX ?

Martin : c’est qui Yung Lean ?

James : c’est le rappeur

Louis : moi je suis Aphex Twin.

James : ouais Aphex Twin il est un peu plus puissant… Mais Yung Lean c’est vraiment chouette aussi.

Louis : moi Aphex Twin je l’ai dans l’encéphale et

Martin :…et dans les playlists !

Attristés de la demi-séparation de Fauve ?

Martin : mais ils se séparent pas, ils sont toujours amis, en fait ils arrêtent de faire des concerts en tant que Fauve… pour l’instant

Louis : …on verra l’année prochaine quand ils auront plus de sous…

Martin : mais non pas triste du tout parce qu’au contraire, ils ont l’air de vouloir faire des projets potentiellement proches de la techno alors moi ça me ferait marrer.

Quel est votre fond d’écran ?

James : moi j’ai pas de fond d’écran parce que j’ai l’impression que ma version de Windows 7 est pas compatible et de temps en temps elle m’enlève mon fond d’écran donc je me fais plus chier à en mettre

Martin : c’est trop triste

La Pause : et dans ce cas tu mettrais quoi ?

James : j’y pense même pas parce que ça me fait trop de peine de savoir que ça va être effacé

En chœur : oh nooon…

Louis : moi j’ai une p’tite photo d’Henri Michaux

Image d'Henri MichauxPhoto d’Henri Michaux

Martin : Moi j’ai une image Photoshop buggée d’un dessin des Avengers et dessus y a un message d’erreur en anglais avec marqué « c’est impossible de faire plus de Photoshop sur cette image » et y a une faute d’orthographe dans le message, c’est assez bizarre…

B-oOV2aVEAAZyvs-1
Fond d’écran probable de Martin

Est-ce qu’un jour la vie arrêtera d’être cool pour vous ?

Martin : peut-être, on peut pas savoir, j’espère pas, ça serait vraiment triste. Si Jérem [leur régisseur] il dit qu’il y a la 3ème Guerre Mondiale qui arrive, ça serait pas très cool…

Jérémy : c’est pas moi, c’est le Monde qui l’a dit

James : ouais mais la vie ça sera quand même toujours cool

Martin : tu crois ? Bah ça dépend pour qui… Tu peux vivre des drames qui peuvent te ruiner mais ta vie peut être toujours cool…

Louis : oui mais y a des gens qui sont un peu démolis par la vie.

Martin : j’pense que ça ne serait plus cool si on était sourds ou aveugles… mais je pense qu’on trouverait un autre moyen que ça soit cool en fait… donc ça serait difficile de se projeter dans le futur.

Quel est le lieu où vous aimeriez le plus jouer en concert ?

Martin : Sur Mars ! Y a de l’eau maintenant on peut aller jouer à la plage de Mars !

Vous vous y prenez comment pour concevoir vos textes, vos instrus ?

Martin : de plein de manières différentes.

Louis : on recherche dans les logiciels et dans nos cahiers de brouillon, c’est des balades avec la musique.

Martin : au final tout vient du cerveau.

La Pause : Vous vous dites que vous devez écrire un nouveau morceau, vous vous asseyez et vous composez ?

Martin : non même pas, parce que si tu te dis qu’il faut écrire un nouveau morceau c’est assez crispant en fait

Louis : c’est pas mal de faire de la musique un peu comme un passe temps ou un peu tout le temps et puis quand t’as envie de finir un morceau, tu le finis parce que t’en as envie.

Martin : ou des fois, tu n’es plus inspiré mais tu dis qu’il pourrait aller dans des dimensions extrasensorielles et tu le passes à tes copains et ils le finissent pour toi.

Et pour finir, avez-vous une devise, un mot d’ordre qui guide vos pas, votre vie ?

James : Just do it !

*rires*

Martin : c’est vrai que ça guide tes pas, t’es en chaussures Nike.

Le nouveau tatouage de James Darle! #kiffeur #swag #avant-gardisme

A photo posted by Baptiste Lorber (@baptistelorber) on

Louis : « Just Do It » c’est bien

Martin : enfin des fois c’est un peu « Just Don’t Do It » aussi, faut faire gaffe avec le « Just Do It » sinon tu violes des filles.

Épilogue

Louis : comment je signe mon dessin ?

La Pause : avec le nom qui te plaira.

salutt

Au passage on vous a gardé quelques photos prises à l’arrache lors de ce concert riche en don de pain et de fruits. “Un beau désordre est un effet de l’art” comme disait Boileau

  • James touché par la grâce
  • Martin écrivant gentiment sur les bras du public

 

 

 
Merci à Camille Galy et à Mathilde Michel pour leur aide

JE SUIS CHAUD(E) !









captcha

×

CONTACTE-NOUS FRANGIN(E)









captcha

×

MENTIONS LEGALES

En vertu de l’article 6 de la loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique, il est précisé aux utilisateurs du site www.la-pause.net l’identité des différents intervenants dans le cadre de sa réalisation et de son suivi :

Propriétaire : Jean-Marc Desfougères, 16 rue du mail, 89100 Sens.
Web Designer : Julien Pradier / www.julienpradier.com
Développeur : Ghislain Ravaux
Responsables : Jean-Marc Desfougères & Clément Machenaud.
Le responsable publication est une personne physique ou une personne morale.
Hébergeur : Godaddy / 14455 N Hayden Rd #219 / Scottsdale / AZ 85260 / États-Unis

L’utilisation du site www.la-pause.net implique l’acceptation pleine et entière des conditions générales d’utilisation ci-après décrites. Ces conditions d’utilisation sont susceptibles d’être modifiées ou complétées à tout moment, les utilisateurs du site www.la-pause.net sont donc invités à les consulter de manière régulière.
Ce site est normalement accessible à tout moment aux utilisateurs. Une interruption pour raison de maintenance technique peut être toutefois décidée par www.la-pause.net, qui s’efforcera alors de communiquer préalablement aux utilisateurs les dates et heures de l’intervention.

Le site www.la-pause.net est mis à jour régulièrement par notre équipe. De la même façon, les mentions légales peuvent être modifiées à tout moment : elles s’imposent néanmoins à l’utilisateur qui est invité à s’y référer le plus souvent possible afin d’en prendre connaissance.

Le site www.la-pause.net a pour objet de fournir une information concernant l’ensemble des activités de la société.

Nous nous efforçons de fournir sur le site www.la-pause.net des informations aussi précises que possible. Toutefois, nous ne pourrons être tenue responsable des omissions, des inexactitudes et des carences dans la mise à jour, qu’elles soient de son fait ou du fait des tiers partenaires qui nous fournissent ces informations.
Tous les informations indiquées sur le site www.la-pause.net sont données à titre indicatif, et sont susceptibles d’évoluer. Par ailleurs, les renseignements figurant sur le site www.la-pause.net ne sont pas exhaustifs. Ils sont donnés sous réserve de modifications ayant été apportées depuis leur mise en ligne.

Le site utilise la technologie JavaScript.

Le site Internet ne pourra être tenu responsable de dommages matériels liés à l’utilisation du site. De plus, l’utilisateur du site s’engage à accéder au site en utilisant un matériel récent, ne contenant pas de virus et avec un navigateur de dernière génération mis-à-jour.

Julien Pradier est propriétaire des droits de propriété intellectuelle ou détient les droits d’usage sur tous les éléments accessibles sur le site, notamment les textes, images, graphismes, logo, icônes, sons, logiciels.

Toute reproduction, représentation, modification, publication, adaptation de tout ou partie des éléments du site, quel que soit le moyen ou le procédé utilisé, est interdite, sauf autorisation écrite préalable de : Julien Pradier.

Toute exploitation non autorisée du site ou de l’un quelconque des éléments qu’il contient sera considérée comme constitutive d’une contrefaçon et poursuivie conformément aux dispositions des articles L.335-2 et suivants du Code de Propriété Intellectuelle.

Julien Pradier & Ghislain Ravaux ne pourront être tenue responsable des dommages directs et indirects causés au matériel de l’utilisateur, lors de l’accès au site, et résultant soit de l’utilisation d’un matériel ne répondant pas aux spécifications indiquées au point 4, soit de l’apparition d’un bug ou d’une incompatibilité.
Julien Pradier & Ghislain Ravaux ne pourront également être tenus responsable des dommages indirects (tels par exemple qu’une perte de marché ou perte d’une chance) consécutifs à l’utilisation du site www.la-pause.net.

Des espaces interactifs (possibilité de poser des questions dans l’espace contact) sont à la disposition des utilisateurs. Julien Pradier se réserve le droit de supprimer, sans mise en demeure préalable, tout contenu déposé dans cet espace qui contreviendrait à la législation applicable en France, en particulier aux dispositions relatives à la protection des données. Le cas échéant, Julien Pradier se réserve également la possibilité de mettre en cause la responsabilité civile et/ou pénale de l’utilisateur, notamment en cas de message à caractère raciste, injurieux, diffamant, ou pornographique, quel que soit le support utilisé (texte, photographie…).

En France, les données personnelles sont notamment protégées par la loi n° 78-87 du 6 janvier 1978, la loi n° 2004-801 du 6 août 2004, l’article L. 226-13 du Code pénal et la Directive Européenne du 24 octobre 1995.

A l’occasion de l’utilisation du site www.la-pause.netpeuvent êtres recueillies : l’URL des liens par l’intermédiaire desquels l’utilisateur a accédé au site www.la-pause.net, le fournisseur d’accès de l’utilisateur, l’adresse de protocole Internet (IP) de l’utilisateur.
En tout état de cause nous ne collectons des informations personnelles relatives à l’utilisateur que pour le besoin de certains services proposés par le site www.la-pause.net. L’utilisateur fournit ces informations en toute connaissance de cause, notamment lorsqu’il procède par lui-même à leur saisie. Il est alors précisé à l’utilisateur du site www.la-pause.net l’obligation ou non de fournir ces informations.

Conformément aux dispositions des articles 38 et suivants de la loi 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, tout utilisateur dispose d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données personnelles le concernant, en effectuant sa demande écrite et signée, accompagnée d’une copie du titre d’identité avec signature du titulaire de la pièce, en précisant l’adresse à laquelle la réponse doit être envoyée.

Aucune information personnelle de l’utilisateur du site www.la-pause.net n’est publiée à l’insu de l’utilisateur, échangée, transférée, cédée ou vendue sur un support quelconque à des tiers. Seule l’hypothèse du rachat du site www.la-pause.net et de ses droits permettrait la transmission des dites informations à l’éventuel acquéreur qui serait à son tour tenu de la même obligation de conservation et de modification des données vis à vis de l’utilisateur du site www.la-pause.net.

Le site n’est pas déclaré à la CNIL car il ne recueille pas d’informations personnelles.

Les bases de données sont protégées par les dispositions de la loi du 1er juillet 1998 transposant la directive 96/9 du 11 mars 1996 relative à la protection juridique des bases de données.
Le site www.la-pause.net contient un certain nombre de liens hypertextes vers d’autres sites, mis en place avec l’autorisation de Julien Pradier. Cependant, il n’a pas la possibilité de vérifier le contenu des sites ainsi visités, et n’assumera en conséquence aucune responsabilité de ce fait.

La navigation sur le site www.la-pause.net est susceptible de provoquer l’installation de cookie(s) sur l’ordinateur de l’utilisateur. Un cookie est un fichier de petite taille, qui ne permet pas l’identification de l’utilisateur, mais qui enregistre des informations relatives à la navigation d’un ordinateur sur un site. Les données ainsi obtenues visent à faciliter la navigation ultérieure sur le site, et ont également vocation à permettre diverses mesures de fréquentation.

Le refus d’installation d’un cookie peut entraîner l’impossibilité d’accéder à certains services. L’utilisateur peut toutefois configurer son ordinateur de la manière suivante, pour refuser l’installation des cookies :
Sous Internet Explorer : onglet outil / options internet. Cliquez sur Confidentialité et choisissez Bloquer tous les cookies. Validez sur Ok.
Sous Netscape : onglet édition / préférences. Cliquez sur Avancées et choisissez Désactiver les cookies. Validez sur Ok.
Tout litige en relation avec l’utilisation du site www.la-pause.net est soumis au droit français. Il est fait attribution exclusive de juridiction aux tribunaux compétents de Paris.

Loi n° 78-87 du 6 janvier 1978, notamment modifiée par la loi n° 2004-801 du 6 août 2004 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés.

Loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique.

Lexique :
Utilisateur : Internaute se connectant, utilisant le site susnommé.
Informations personnelles : « les informations qui permettent, sous quelque forme que ce soit, directement ou non, l’identification des personnes physiques auxquelles elles s’appliquent » (article 4 de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978).

×