• Publié par : Danielle Corrignan-Carsin
  • Imprimer cette page

Prix de thèse en droit public et science politique

 

 

Prix de l'Association française pour la recherche en droit administratif (AFDA)

L’Association française pour la recherche en droit administratif (AFDA) délivre tous les ans un prix de thèse de doctorat doté de 1000 €.
Renseignements : http://www.asso-afda.fr/

L'Assemblée nationale propose un prix de thèse sur l'histoire ou le droit parlementaires
 
L’Assemblée nationale souhaite encourager et promouvoir la recherche en histoire, en droit ou en science politique dans des domaines intéressant directement le Parlement français.
 
A cette fin, l’Assemblée décerne chaque année un prix de thèse pour distinguer des thèses de doctorat sur l’histoire ou le droit parlementaires français depuis la Révolution.

La thèse doit être rédigée en français et avoir été soutenue entre le 1er janvier 2012 et le 31 décembre 2013.
 
Le prix de thèse ouvre droit à une aide à la publication qui est versée directement à l’éditeur, après signature d’une convention d’édition avec l’Assemblée nationale et sur présentation d’une facture de l’éditeur.
 
Les jeunes docteurs intéressés peuvent se procurer le formulaire de candidature auprès de
M. le Chef de la Division des Archives
Service de la Bibliothèque et des Archives
ASSEMBLÉE NATIONALE
126, rue de l’Université - 75255 Paris Cedex 07 SP

ou par courrier électronique à : prixdethese@assemblee-nationale.fr

Le Prix de thèse du Sénat


Le prix de thèse du Sénat a pour objectif de distinguer chaque année un ou plusieurs travaux de thèse portant sur le bicamérisme, les collectivités locales et la vie politique et parlementaire.

Le premier prix est de 9 000 €, dont 6 000 € sont affectés à la publication de la thèse dans la collection «Bibliothèque parlementaire et constitutionnelle» aux éditions Dalloz.

Le prix de thèse du Sénat est attribué par un jury composé de 18 membres dont 4 sénateurs, 9 professeurs des universités spécialisés en droit constitutionnel, science politique, droit des collectivités locales et finances publiques et 5 fonctionnaires du Sénat.

 

Le Prix de la fondation Descours Desacres


Tous les deux ans, est également décerné le prix de thèse de la Fondation Jacques Descours Desacres sur les finances publiques ou locales.

Ce prix est proposé par le jury du prix de thèse du Sénat, complété par un membre désigné de la Fondation. Le prix de la Fondation, d'un montant de 6 000 € est affecté à la publication dans la même collection et remis dans les mêmes conditions que le prix de thèse du Sénat.
 
Renseignements : V. Douchez
Tél : 01 42 34 38 68
E-mail : prisdethese@senat.fr
www.senat.fr/connaitre/prix_de_these

Le Conseil constitutionnel attribue chaque année un prix destiné à distinguer une thèse relative à la justice constitutionnelle et son histoire en France ou dans une perspective comparatiste.

Ce prix consiste en la publication de la thèse dans l'année, sous le patronnage du Conseil constitutionnel.

Les thèses candidates doivent avoir été soutenues entre le 1er janvier et le 31 décembre 2013. Elles sont soumises à un jury composé de membres du Conseil et de professeurs d'université.

Les dossiers de candidatures doivent parvenir au service documentation du Conseil constitutionnel au plus tard le 31 janvier 2014.

Renseignements :

dossier de candidature : www.conseil-constitutionnel.fr
Tél : 01 40 15 30 62
E-mail : documentation@conseil-constitutionnel.fr

Le Conseil d'État a lancé en 2015 un prix de thèse pour encourager et soutenir la recherche universitaire en droit public. Organisé tous les deux ans ce prix est doté d'une récompense de 5 000 euros.

En application de l’article 2 du règlement du prix, l’attribution du second prix de thèse aura lieu en septembre 2017.

Sont éligibles les thèses entrant dans l’un des champs disciplinaires intéressant les activités du Conseil d’État et traitant notamment de la justice administrative, des institutions administratives, du droit administratif ou du droit fiscal français, étrangers ou comparés, ou portant sur des problématiques transversales susceptibles d’entrer dans le champ des activités de la juridiction administrative.

Le jury, présidé par le vice-président du Conseil d'État, est composé du président de la section du contentieux et du président de la section du rapport et des études (membres de droit), ainsi que d'universitaires, de membres du Conseil d'État et de magistrats des cours administratives d'appel et des tribunaux administratifs.

Renseignements et formalités

 

La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique crée son Prix de thèse, qui sera attribué pour la première fois en 2016. Son objectif est de distinguer une thèse portant directement sur la transparence, la déontologie, ou la lutte contre les atteintes à la probité publique ou sur des problématiques transversales susceptibles d’entrer dans le champ des missions de la Haute Autorité.

Il s'adresse aux docteurs ayant soutenu leur thèse entre le 1er janvier 2014 et le 31 décembre 2015, et dont la thèse de doctorat s’inscrit indifféremment dans les disciplines du droit, de l’histoire, de la sociologie ou de la science politique et est rédigée en langue française.

Le montant du prix, destiné à la publication de la thèse, est fixé à 5 000 €.

Il sera attribué à l’automne 2016 par un jury présidé par M. Jean-Louis NADAL président de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique, et composé de :
M. Jean-Jacques HYEST, membre du Conseil constitutionnel ;
M. Christian VIGOUROUX, président de la section de l’intérieur du Conseil d’Etat ;
Mme Roxana FAMILY, doyen de la faculté de droit de l'Université de Cergy-Pontoise ;
M. Pierre LASCOUMES, directeur de recherche émérite du CNRS ;
Mme Marie-Thérèse FEYDEAU, membre du collège de la Haute Autorité ;
M. Guillaume VALETTE-VALLA, Secrétaire général de la Haute Autorité.

Les dossiers de candidatures doivent être adressés à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique avant le 15 mai 2016. Les conditions de candidature sont précisées dans le règlement du prix de thèse, disponible sur le site internet de la Haute Autorité.

Règlement

Lancement de la 3ème édition du Prix Guy Carcassonne du meilleur article constitutionnel.


Ce prix a été créé en 2014, en partenariat avec le journal Le Monde et la revue Pouvoirs, pour rendre hommage à celui qui fut un constitutionnaliste reconnu et un professeur adoré de ses étudiants. Les deux premières éditions ont connu un vif succès. La remise du prix de la précédente édition a eu lieu le 30 juin dernier au Conseil constitutionnel.
Le prix Guy Carcassonne viendra récompenser le jeune auteur (de moins de 40 ans) d’un article inédit de 5000 signes (espaces compris) portant sur une question constitutionnelle, lato sensu, liée à l’actualité française ou étrangère. Cet article doit aider à faire comprendre au plus grand nombre les enjeux juridiques, politiques, sociaux posés par cette question constitutionnelle.
Le lauréat recevra la somme de 1500€. Son article sera également publié dans le journal Le Monde et sur les sites Internet de la revue Pouvoirs et du Club des juristes.

Informations pratiques

Dépôt des candidatures : jusqu'au 15 décembre 2015

Envoi des articles (format Word) par email
prixguycarcassonne@leclubdesjuristes.com

Règlement

 


Prix de mémoire de l’AFDCL – Règlement Général

Le Règlement Général fixant les modalités d’attribution du Prix de mémoire de l’AFDCL est disponible

Pour mémoire, ce prix a pour objet de récompenser un mémoire de Master 2 intéressant le droit des collectivités locales. Il est attribué tous les ans par un jury composé de personnalités qualifiées. Elles sont désignées par l’AFDCL. Le prix est constitué par la publication du mémoire.

Un appel à candidatures sera ouvert à partir du 1er juin 2014 jusqu’au 30 septembre 2014.

Site de l'AFDCL

Ce prix récompense des *mémoires d'un prix de 2000 euros* chacun et une *thèse d'un prix de 5000 euros* portant sur des travaux dans* le domaine de l'air et l'espace*.
Arrêté du 15 mars 2004 portant création et fixant les conditions d'attribution d'un prix "armée de l'air"

L'Ordre des avocats au Conseil d'Etat et à la Cour de cassation décerne chaque année un prix de thèse destiné à récompenser une thèse de doctorat en droit.

Une attention particulière est accordée aux travaux portant sur les fonctions, les missions et les méthodes des juridictions suprêmes.

Peuvent concourir les thèses proposées par l'université pour un prix de thèe qui ont été soutenues entre le 1er juillet 2012 et le 30 juin 2013.

Les candidatures devront être adressées au secrétariat de l'Ordre des avocats aux Conseils, 5 quai de l'Horloge, 75001 Paris avant le 27 septembre 2013.

Toute candidature doit être accompagnée de deux exemplaires de la thèse avec une copie du rapport et soutenance et une recommandation du directeur de recherche.

La Fondation pour la dignité humaine annonce la création d'un prix de thèse visant à récompenser un travail de recherche, approfondi et original, sur le thème de la dignité humaine.


Pourront concourrir en vue de l'attribution de ce prix les auteurs d'un ouvrage de recherche en langue française se rapportant au thème précité (thèse de doctorat, mémoire de recherche, monographie), rédigé ou publié après le 1er janvier 2005.


Les candidatures seront reçues jusqu'au 1er juillet 2011
Renseignements :
www.fondation-fdh.org
Les travaux seront examinés et le lauréat, qui recevra un prix de 5000 euros, choisi par un jury composé notamment des personnalités suivantes :
- Le recteur Jean-Marie Carbasse, professeur à Montpellier 1, président du jury
- Frédéric Dieu, maître des requêtes au Conseil d'Etat
- Mélina Douchy-Oudot, professeur à Toulon,
- Guillaume Drago, professeur à Paris 2,
- Hervé Lécuyer, professeur à Paris 2,
- Anne-Marie Le Pourrhiet, professeur à Rennes 1,
- François-Xavier Lucas, professeur à Paris 1
- Eric de Montgolfier, procureur de la République à Nice
- Philippe Stoeffel-Munck, professeur à Paris 1,
- François-Guy Trébulle, professeur à Paris V
(photos des membres, de la présidente et du secrétaire général de la fondation )

Chaque membre du jury n'engage que lui-même par sa participation à ce jury et en aucun cas le corps ou l'institution auquel il appartient.

PRIX DE THESE DE LA BRANCHE FRANÇAISE DE L’ASSOCIATION DE DROIT INTERNATIONAL
(INTERNATIONAL LAW ASSOCIATION – ILA)

ÉDITION 2017
(Première édition)
APPEL A CANDIDATURES

Le prix de thèse de la Branche française de l’ILA a pour objet de récompenser, en vue de la publication, une thèse de doctorat constituant un travail de recherche approfondi et original sur un sujet à la charnière du droit international public, du droit international privé, et/ou du droit transnational. La thèse doit être rédigée en langue française, sans considération du lieu de soutenance.
 

Prix Jean-Marie Auby délivré par l'Association Française de Droit de la Santé
 
L’Association française de droit de la santé délivre tous les deux ans un prix de thèse de doctorat (1500 €). Il s’agit du prix Jean-Marie Auby, du nom du fondateur de l’Association,

Ce prix est financé par la Fondation Léa et Napoléon Bullukian dont le siège est à Lyon et que l’association remercie pour son généreux concours.

Pour le prix de thèse 2015, les candidats doivent adresser leurs travaux en deux exemplaires, avant le 22 mai 2015 à l’adresse suivante : Mme le Professeur MOQUET-ANGER, Faculté de droit et science politique de Rennes, 9, rue Jean Macé, 35042 Rennes Cedex.

Seules les thèses soutenues au cours des années civiles 2013 et 2014 et proposées pour les prix ou les subventions par le jury de thèse sont éligibles au prix Jean-Marie Auby délivré en 2015. Si l’Université devant laquelle elles ont été soutenues ne décerne pas de mention ou ne fait pas de proposition pour les prix et subventions, une attestation de l’Université le confirmant doit être jointe au dossier. Celui-ci doit en outre comporter le rapport de soutenance (ou, à défaut, d’une lettre de présentation du directeur de thèse).

Un bref curriculum vitae de l’auteur doit être joint au dossier.

Les prix sont attribués par un jury constitué par les membres du conseil d’administration de l’association. Le jury a le droit de ne pas décerner les prix si aucun travail ne lui en paraît digne, de diviser les prix entre plusieurs lauréats et d’attribuer des mentions (qui ne donnent pas lieu au versement d’une somme d’argent).

La remise des prix a lieu lors de l’assemblée générale de l’automne.
Les exemplaires reçus ne sont pas rendus aux candidats.
Les prix sont cumulables avec d’autres distinctions.

Association française de droit de la santé

 

Prix de thèse du Centre Français de Droit Comparé
Deux prix sont offerts chaque année par le Centre français de droit comparé pour récompenser des études de droit comparé ou de droit étranger. Des mentions, qui ne donnent pas lieu à une récompense pécuniaire, sont également accordées.


Le prix de thèse est destiné à récompenser la meilleure thèse de droit étranger ou de droit comparé soutenue ou imprimée durant l’année universitaire précédente.


Le prix de mémoire récompense le meilleur mémoire soutenu durant l’année universitaire précédente.


Les candidats doivent adresser pour le 1er novembre de l'année en cours pour les thèses soutenues entre le 1er novembre de l'année précédente et le 30 septembre de l'année en cours, un exemplaire de leur étude accompagné d’une lettre de motivation, d’un curriculum vitae et du rapport de soutenance.
Les auteurs d’études publiées ou qui, après récompense par le Centre, viendraient à être publiés, sont tenus de faire hommage d’un exemplaire à la bibliothèque du Centre.
Les prix peuvent, exceptionnellement, être divisés. Ils peuvent aussi n’être pas attribués.
Seuls peuvent être récompensés des travaux de langue française


Voir : http://www.centrefdc.org/index.html

La Fondation Médéric Alzheimer, soucieuse de soutenir les jeunes chercheurs en sciences humaines et sociales ou en santé publique qui ont choisi de consacrer leur thèse de doctorat à la maladie d’Alzheimer et aux handicaps cognitifs, lance un appel à candidatures pour son Prix de thèse 2014.

 Ce Prix, d’un montant de 10 000 €, récompensera une thèse en sciences humaines et sociales (anthropologie, démographie, droit, économie, philosophie, psychologie, sciences de l’éducation, sciences du langage, sciences politiques, sociologie…) ou en santé publique, soutenue entre le 15 septembre 2012 et le 31 mai 2014, et portant sur :

-       les enjeux de société induits par la maladie d'Alzheimer et les maladies apparentées

-       l’amélioration de la qualité de vie des personnes malades et de leurs aidants familiaux, bénévoles et professionnels

              

Modalités de participation et dossier de candidature

Date limite de retour des dossiers : le 16 juin 2014.

Le Prix de thèse du Groupement de recherche sur les institutions et le droit de l'aménagement, de l'urganisme et de l'habitat (Gridauh) est destiné à récompenser les thèses de droit, science administrative ou science politique qui contribuent, dans le champ des thématiques scientifiques du Gridauh, à l'amélioration des connaissances relatives à l'urbanisme, le domaine et les travaux publics, l'expropriation, le développement durable, l'habitat, la politique de la ville et l'aménagement du territoire.
Le Gridauh attribue tous les deux ans un 1er prix d'un montant de 3 000 €, un 2nd prix d'un montant de 2 000 € et un 3e prix d'un montant de 1 000 €.
Pour le prix 2015, seules les thèses soutenues après le 1er mars 2013 pourront concourir. Les candidats devront déposer leur dossier de candidature auprès du secrétariat du Prix avant le 31 mars 2015.

Renseignements

Décerné à deux lauréats, l'un Français, l'autre Allemand, qui recevront chacun une somme de 10 000 €, le prix parlementaire franco-allemand est attribué par l’Assemblée nationale et le Bundestag, désormais tous les deux ans, afin de récompenser un ouvrage qui contribue à une meilleure connaissance mutuelle des deux pays, dans les domaines juridique, politique, économique ou social ou dans celui des sciences humaines.


Peuvent être candidats les citoyens des deux pays, auteurs d’un ouvrage dans ces domaines.

Le prix est remis lors de la réunion annuelle du Bureau de l’Assemblée nationale et du Präsidium du Bundestag.


Assemblée nationale
Direction générale des affaires européennes et des relations internationales
Secrétariat du prix parlementaire franco-allemand (Bureau 34007)
126, rue de l'Université 75355 Paris cedex 07 SP
Courriel : prixfrancoallemand@assemblee-nationale.fr

Depuis plusieurs années, Le Monde soutient les jeunes chercheurs et la recherche. Lancé en 1997, le Prix Le Monde de la recherche entend valoriser les travaux de jeunes chercheurs francophones susceptibles d’influencer notre environnement scientifique, économique, social et/ou artistique.

Chaque année, à l’issue d’un concours présidé par le philosophe Edgar Morin pour les sciences humaines et sociales et par l’académicien Pierre Léna pour les sciences exactes, ce prix offre la possibilité à cinq docteurs récemment diplômés en sciences humaines de publier leur thèse aux Presses universitaires de France et à cinq docteurs en sciences exactes de publier un résumé de leurs travaux dans Le Monde.

 Le Prix Le Monde de la recherche est ouvert aux :
- Docteurs en sciences humaines et sociales
- Docteurs en sciences de la vie, fondamentales et appliquées
 

CONTACT
Journal Le Monde
Prix Le Monde de la recherche universitaire
80, boulevard Auguste-Blanqui
75707 Paris Cedex 13
E-mail :
prixrecherche@lemonde.fr
Tél. : 01 57 28 28 87

Prix Paul Reuter  en droit international humanitaire


Le Fonds Paul Reuter a été créé en 1983, grâce au don fait au Comité international de la Croix-Rouge (CICR) par feu Paul Reuter, professeur honoraire de l'Université de Paris, membre de l'Institut de droit international. Le Fonds a deux objectifs : soutenir financièrement une ouvre ou une entreprise dans le domaine du droit international humanitaire et financer le Prix Paul Reuter.
Ce prix, d'un montant de 5 000 francs suisses, attribué généralement tous les trois ans, est destiné à couronner une oeuvre marquante dans le domaine du droit international humanitaire.

Selon le Règlement du Prix Paul Reuter, l'œuvre doit remplir les conditions suivantes :
- elle doit mieux faire connaître ou comprendre le droit international humanitaire;
- elle doit soit être encore inédite, soit avoir été publiée après la date d'échéance pour les candidatures à la dernière attribution du Prix ;
- elle doit être rédigée en français, en anglais ou en espagnol.


Le dossier de candidature contiendra :
- une brève notice biographique du candidat;
- la liste de ses publications;
- le texte intégral de l'oeuvre, en trois exemplaires.

 

Le prix de thèse Jean Rivero, organisé par l'AFDA (Association française pour la recherche en droit administratif) et l'AFDC (Association française de droit constitutionnel) récompense une thèse de droit des libertés.

Il est attribué tous les deux ans par un jury composé de six personnalités qualifiées. Elles sont désignées paritairement par l’AFDA (3) et l’AFDC (3).


Le prix est constitué par la publication gratuite de la thèse primée dans la collection « Bibliothèque de droit public » de la LGDJ.

Le règlement du prix 2011-2012 est accessible sur le site de l'AFDA

Règlement


La Fondation Alexandre et Marguerite Varenne pour la presse et la communication soutient la publication de thèses universitaires. Pour ce faire, elle organise un concours annuel ouvert à tous les docteurs dont les thèses se rattachent à l'action et à l'œuvre d'Alexandre Varenne. Les candidats peuvent donc concourir dans les domaines suivants :
• Droit comparé, politique comparée, transition démocratique ;
• Concepts fondamentaux du droit constitutionnel ;
• Droit des libertés fondamentales ;
• Droit privé des activités économiques ;
• Concepts fondamentaux du droit privé ;
• Histoire du droit, des institutions, des idées politiques et de l'économie
• Théorie générale et philosophie du droit
• Sciences de l'information et de la communication
Ce concours, doté d'une subvention, permet la publication de huit thèses - sélectionnées par un jury composé d'universitaires et de représentants de la Fondation Varenne. Les thèses de droit seront publiées dans la collection Fondation Varenne et distribuée par la Librairie générale de droit et de jurisprudence. Celles concernant les sciences de l'information et de la communication seront publiées dans la collection des Presses Universitaires Biaise Pascal
Ces collections sont placées sous la direction de Daniel Pouzadoux (Président de la Fondation Varenne) et du doyen Jean-Pierre Massias (responsable scientifique).

Modalités d'inscription pour l'année 2014

Renseignements

 

 

Prix de thèse & Prix d'excellence en science politique de la Fondation Mattei Dogan

Attribués par l'Association Française de Science Politique

 

 

Grâce à l’appui financier de la Fondation Mattei Dogan, l’Association française de science politique décerne, depuis 2007, deux séries de prix visant à récompenser les auteur(e)s des travaux les plus prometteurs en science politique francophone.
Ces prix sont remis, tous les deux ans, lors des Congrès nationaux de l’AFSP.

- Une première série de quatre prix vise à récompenser les meilleures thèses de doctorat en science politique dans les domaines suivants : étude de la société française, analyse comparée, analyse des politiques publiques et Etats et Nations dans un monde multipolaire. 
- Un prix d’excellence entend souligner la contribution d’un(e) enseignant(e) ou un(e) chercheur / chercheuse qui s’est distingué(e) par l’importance de son œuvre. Réservé à un(e) chercheur / chercheuse(e) de " la génération montante ", ce prix peut consacrer soit un ouvrage particulièrement important pour l’avancement de la recherche en science politique, soit un ensemble de travaux de haute valeur. La ou le récipiendaire est invité(e) à présenter une allocution sur le sujet de son choix au moment de la remise du prix.


Règlement

La Société française pour le droit international décerne deux prix annuels, le prix Suzanne Bastid et le prix Jacques Mourgeon. Chacun de ces prix est d’un montant de 3 000 €, officiellement remis lors du colloque annuel de la Société.


Le Prix de thèse de la Société française pour le droit international, qui a été créé en 1992, a reçu en 1995 le nom de « Prix Suzanne BASTID », en hommage à Madame BASTID (1906-1995), fondatrice de la Société qu’elle a présidée pendant vingt ans, avant d’en devenir président d’honneur.

Le prix est décerné à la meilleure thèse de droit international soutenue dans une université française ou francophone.

Un jury formé par le Conseil en son sein désigne l’ouvrage couronné du prix. Les modalités de candidature et la date limite de dépôt de celle-ci figurent sur la page correspondante du site.

Le montant du prix est une aide à la publication d’un montant de 3 000 €, versé directement au lauréat et officiellement décerné lors du colloque annuel.

Association française pour le droit international

La Société française pour le droit international décerne deux prix annuels, le prix Suzanne Bastid et le prix Jacques Mourgeon. Chacun de ces prix est d’un montant de 3 000 €, officiellement remis lors du colloque annuel de la Société.


Ce prix, initialement dénommé « prix des droits de l’homme », a été créé en 1998, à l’occasion du 50ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme, grâce à une généreuse initiative du professeur Jacques Mourgeon. En hommage à celui-ci, l’assemblée générale de la Sfdi, réunie à Rennes le 3 juin 2005, a décidé de le rebaptiser « prix Jacques Mourgeon ».

Le prix Jacques Mourgeon est attribué chaque année et remis à l’occasion du colloque de la Société. Il est destiné à couronner un travail de nature scientifique, à caractère juridique, consacré à la connaissance ou au progrès des droits de l’homme au niveau international. Ce travail de langue française peut être une thèse ou tout autre ouvrage, mais également un ensemble de travaux individuels ou une oeuvre collective, sous forme écrite, visuelle ou audiovisuelle.

Un jury formé par le Conseil en son sein désigne l’ouvrage couronné du prix. Les modalités de candidature et notamment la date limite de dépôt de celle-ci figurent sur la page correspondante du site.

Le prix est d’un montant de 3 000 €.

 

Association française pour le droit international

Année 2013

OBJET DU PRIX
Créé en 2006, le prix de thèse Voltaire Avocats consacre la meilleure thèse en droit social soutenue dans une université française entre le 1er janvier et le 31 décembre 2012
Le montant du prix est fixé pour l’année 2013 à 5.000 euros.
Il est destiné à permettre la publication, sous la forme d’une prise en charge par le Cabinet VOLTAIRE d’une quote-part des frais de publication, de la thèse de doctorat qui a été retenue par le jury du Prix lequel sera présidé pour l’année 2013 par le Professeur Bernard TEYSSIE.

CONSTITUTION DU DOSSIER DE CANDIDATURE
- 4 exemplaires imprimés et reliés de la thèse soumise au jury (non retournés)
- Le rapport de soutenance du jury de thèse
- Le cas échéant, la liste des travaux et publications liés à la thèse
- Un curriculum-vitæ du candidat

ENVOI DU DOSSIER
Le dossier doit être envoyé ou déposé avant le 31 mai 2013 à l’adresse suivante :
VOLTAIRE AVOCATS
9, rue Anatole de la Forge
75017 PARIS
T. 01 40 55 40 50
RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES
http://www.voltaire-avocats.com/fr/concourir-au-prix-de-these
 

PRIX JEAN CARBONNIER (MISSION DE RECHERCHE DROIT ET JUSTICE)


Créé en 2005 à l’initiative de la Mission de recherche Droit et Justice, le Prix Jean Carbonnier récompense des travaux qui portent sur le droit ou la justice, quelle que soit la discipline des sciences humaines et sociales concernée.


Rédigés en français, publiés ou non, d’un auteur français ou étranger, ces travaux doivent avoir été achevés - ou soutenus s’il s’agit d’une thèse - entre le 1er septembre 2011 et le 31 décembre 2012.


Sont pris en considération pour l’attribution du prix les seuls ouvrages qui constituent pour leurs auteurs l’une de leurs premières recherches ou l’un de leurs premiers travaux dans le champ du droit et de la justice. Le prix est d’un montant de 5 000 euros.


Date limite de dépôt de dossier : vendredi 19 avril 2013

Conditions et règlement

 

Le Prix de thèse « Uniterranée » vise à récompenser les travaux universitaires portant sur un sujet ayant trait à la justice et/ou aux droits fondamentaux, et ce dans une perspective comparatiste. Les travaux doivent porter sur l’étude d’au moins deux pays du pourtour méditerranéen. Le Prix prend la forme d’une dotation d’un montant de 300 euros.
Les candidats doivent avoir soutenu leur thèse entre le 1er janvier 2014 et le 31 décembre 2014, dans l’un des pays du pourtour méditerranéen. Les dossiers de candidature font l’objet d’une présélection.


Les dossiers comprennent :
- un résumé de la thèse, d’un volume de quatre pages maximum, rédigé en langue française ou en langue anglaise (quelle que soit la langue de soutenance) ;
- une copie du rapport de soutenance de la thèse (ou équivalent) ;
- un curriculum-vitae du candidat.

Ces différentes pièces doivent être adressées avant le 31 octobre 2015 en format électronique à l’adresse : contact@uniterranee.org

Le jury examine les candidatures. Il est composé de la Présidente de l’Association, du Président du Conseil scientifique, du Secrétaire ainsi que de deux membres de l’Association désignés par la Présidente. Les avis ne sont pas motivés.

À l’issue de la présélection, les candidats retenus seront contactés et devront envoyer, à l’adresse précitée, un exemplaire, en version électronique, de leur thèse. Chacune des thèses est présentée par un rapporteur, membre ou non du jury. La présentation peut être faite par voie électronique. La présidente de l’Association désigne chaque rapporteur, membre de l’Association et parlant la langue dans laquelle la thèse a été rédigée, pour expertiser le travail rendu. Le rapport est rendu par l’expert, lequel attribue une note et donne des éléments d’appréciation.

La délibération du jury repose sur les éléments du dossier fournis ainsi que sur le rapport. Chaque membre du jury classe chaque thèse selon son rang de préférence. La thèse primée est celle qui a recueilli en moyenne le meilleur rang. En cas d’égalité, la Présidente a voix prépondérante.

La candidature au Prix « Uniterranée » vaut acceptation du présent règlement.