Accéder au contenu.

biblio-fr - Demission revue Lavoisier

Veuillez patienter...

Objet : Bibliothécaires, documentalistes et documents numériques

Archives de la liste


Demission revue Lavoisier


Chronologique Discussions 
  • From: Moderateur BIBLIO-FR <Moderateur.biblio-fr AT info.unicaen.fr>
  • To: biblio-fr <biblio-fr AT cru.fr>
  • Subject: Demission revue Lavoisier
  • Date: Tue, 27 Jan 2004 19:38:27 +0100

De : Jean-Michel Salaün
<salaun AT enssib.fr>
Date : Tue, 27 Jan 2004 18:14:54 +0100
Objet : démission revue Lavoisier


Bonjour à tous,

Ci dessous un message de D. Boullier sur les relations avec
Hermes/Lavoisier qui peut intéresser certains d'entre vous.
Une réflexion est en cours au sein du RTP-DOC (http://rtp-doc.enssib.fr)
pour trouver une solution satisfaisante à ces problèmes pour plusieurs
revues en Sciences et techniques de l'information et de la communication.
Jean Charlet, chercheur en STIC, coordonne la réflexion.

Cordialement,

JMS

______________________________________________

Message de D. Boullier :
Voici notre courrier de démission de Lavoisier/Hermès en tant que comité
de rédaction de la revue les Cahiers du Numérique. Nous insistons pour
que ce petit texte soit diffusé autour de vous, notamment pour les
personnes concernées par les politiques de revues scientifiques. Nous
renouvelons notre proposition de collaboration avec tous ceux qui
veulent inventer un autre cadre technique et économique pour ces revues.

Cordialement
Dominique Boullier


Monsieur le directeur des Editions Lavoisier/ Hermès,

Nous ne pourrons plus assurer la suite des numéros des Cahiers du Numérique
car nous ne souhaitons plus dépenser notre énergie dans une entreprise dont
le modèle économique va à l'encontre de nos objectifs de chercheurs.
Nous avons constaté une brutale baisse de nos ventes lors de la reprise de
Hermès par
Lavoisier et lors de l'augmentation de plus de 100 % du prix des numéros.
Cette politique s'est traduite de façon caricaturale par un numéro double
intitulé "Nord Sud numérique" avec de nombreux auteurs du Sud, numéro vendu
à 80 Euros, ce qui ne se voit jamais pour des revues de sciences humaines
et qui est humiliant pour nos collègues du Sud.
Plus généralement, la politique de Lavoisier de ventes à des prix élevés,
avec une publicité limitée au catalogue, sans travail réel de diffusion par
le Web, tant pour l'achat d'articles que pour les abonnements, rend
illusoire tout espoir de diffusion significative. Nous ne vivons, en tant
que chercheurs, que de la diffusion, que de l'échange et de la circulation
des idées. Que des éditeurs puissent faire vivre des entreprises
économiquement en servant aussi nos objectifs de diffusion nous paraissait
possible, même dans la conjoncture difficile qui est celle de l'édition
scientifique. Que Lavoisier se préoccupe plutôt de verrouiller son
catalogue, y compris en empêchant les auteurs de
traduire leurs articles, avec des contrats plus stricts que dans toutes les
autres revues, alors qu'on n'assure même pas une diffusion minimale à nos
auteurs, va à l'encontre de nos principes.
Le comité de rédaction des Cahiers du Numérique démissionne donc en bloc et
se propose de relancer le projet dans d'autres conditions en combinant une
plus grande accessibilité avec une diminution des coûts. Un partenariat
avec d'autres organisations et revues est en cours de discussion. Nous
sommes aussi conscients de la nécessité d'améliorer la qualité scientifique
et la lisibilité d'une ligne éditoriale qui veut s'adresser à plusieurs
communautés. Mais l'aide de Lavoisier sur ce plan a été inexistante.
Cette difficulté de travail avec l'éditeur n'est pas la première puisque
plusieurs comités de rédaction ont été amenés à quitter Lavoisier depuis
ces derniers mois. La politique d'inflation des prix, pour les ouvrages
comme pour les revues, sous prétexte de faible diffusion , dont par
ailleurs on n'assure jamais la bonne réalisation par le site Web notamment,
constitue une impasse dont tous les comités de rédaction de Lavoisier
devraient se saisir pour changer de modèle économique et sans doute aussi
de support. Nous espérons que cet appel sera entendu et que d'autres revues
rejoindront notre mouvement pour une autre politique de revues
scientifiques, sans l'aide des éditeurs s'ils
s'avèrent même incapables de vouloir vraiment gagner de l'argent, ce qui
était pourtant possible.

Cordialement

Les membres du comité de rédaction des Cahiers du Numérique
Dominique Boullier, rédacteur en chef
Richard Delmas
Laurent Gille
Françoise Massit-Folléa
Jean-Max Noyer
Stéphane Ubeda




  • Demission revue Lavoisier, Moderateur BIBLIO-FR, 27/01/2004

Archives gérées par MHonArc 2.6.16.

Haut de le page