«Nous avons été trahis, abandonnés»

Fiona Godfrey, l’une des 6.000 résidents britanniques du Luxembourg, a du mal à évacuer sa colère Thierry Nelissen / Vous avez acquis un certain niveau de notoriété au Luxembourg, dans la communauté britannique, après le référendum de 2016 sur la sortie de l’Union européenne. Vous avez des attaches fortes avec le pays? Fiona Godfrey: J’ai
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.