Porte-Bébé VS Echarpe de portage : qui remporte le match ?

Le monde des parents est divisé en 2 camps (ou plutôt 3) : ceux qui ne jurent que par l’écharpe de portage, ceux qui préfèrent le porte-bébé, et ceux qui n’ont pas encore choisi leur camp. Cet article s’adresse en particulier à ces derniers. Le but est d’être objectif pour aider au maximum ces papas et ces mamans encore dans le doute et l’expectative. Je vais donc faire tout mon possible pour comparer de manière impartiale les avantages et les inconvénients des porte-bébés et des écharpes de portage.

Le confort de portage

Le confort ne se discute pas, autant pour le nourrisson que pour le parent porteur. Alors mieux vaut essayer en boutique le porte-bébé ou l’écharpe de portage avant de se décider. D’une manière générale, les deux solutions de portage apportent du confort pour peu que vous ne choisissiez pas le bas de gamme. Les écharpes de portage sont fabriquées avec des tissus dont la douceur n’est plus à prouver. Quant aux porte-bébés, la plupart sont largement rembourrés avec de la mousse au niveau des bretelles et de la ceinture. On peut facilement trouver un porte-bébé physiologique confortable. A vous donc de voir ce qui vous convient le mieux. Egalité sur ce point-là.

Le bon développement de bébé

Toutes les études le prouvent : le portage est largement bénéfique au développement affectif et corporel de votre enfant. Encore faut-il que le portage soit physiologique, c’est-à-dire que bébé se retrouve dans une position en forme de M, les genoux relevés, le dos arrondi et la tête contre votre poitrine. C’est le cas avec toutes les écharpes de portage si vous vous y prenez correctement. En revanche, les porte-bébés ne sont pas tous physiologiques, et c’est pourquoi il faut prendre en compte ce critère lors de l’achat. D’ailleurs, une position physiologique permet au nouveau-né d’éviter une dysplasie de la hanche (conseils à suivre sur ce site), de mieux dormir, et de faire moins de coliques grâce à la verticalité. Bref, l’écharpe de portage gagne d’une demi-tête sur cette caractéristique attendue.

L’aspect pratique

On a beau dire, ce qui fait souvent pencher la balance en faveur du porte-bébé, c’est l’aspect pratique. En effet, une écharpe de portage demande un temps d’apprentissage. Il faut apprendre à faire les différents nœuds pour porter son enfant dans les différentes positions (sur le ventre, sur les hanches, dans le dos). Pour vous aider, vous pouvez bien entendu regarder quelques vidéos sur Youtube, mais vous pouvez également suivre une formation complète dans un atelier de portage. Cependant, tout le monde n’est pas forcément doué pour les nœuds. Avec un porte-bébé, en quelques secondes, c’est réglé. Il suffit souvent de clipser pour attacher ceinture et bretelles. Le porte-bébé remporte donc le round de la praticité.

Comparaison des prix

Pour le prix, il n’y a pas photo. L’écharpe de portage est ce qu’il y a de moins cher. En moyenne, une bonne écharpe vous coûtera 70 euros (bien qu’il en existe dès 20 ou 30 euros mais je ne vous conseille pas ces produits-là) tandis qu’on dépasse facilement les 100 euros pour un porte-bébé. L’écharpe de portage gagne donc haut la main ce round.

Conclusion

Si les nœuds ne vous effraient pas, optez pour une écharpe de portage. Vous ferez des économies tout en bénéficiant d’un bon confort d’utilisation. Si en revanche vous n’arrivez pas à nouer une écharpe correctement malgré les aides dont vous pouvez disposer, optez pour un porte-bébé physiologique.

quis odio commodo venenatis et, eget risus. at consectetur justo Lorem