Renaud Camus a partagé une publication.
9 h

De la biodiversité dans la langue

Georges de La Fuly
9 h

Précieux, préciosité

« Plieux, jeudi 9 janvier 2020, une heure et demie du matin (le 10). Je vois qu’il est souvent question de la préciosité de mon style, et qu’il m’est fréquemment reproché d’être précieux, littérairement. Michel Desgranges, l’ancien président des éditons Belles Lettres, d’ailleurs plutôt bienveillant, ayant jugé ce journal parfois un peu précieux, une dame s’empresse de le féliciter pour son sens infaillible de la litote. Moi, évidemment, je ne me sens pas spécialement précieux. J’ai l’impression d’être, au contraire, sur bien des points, infiniment plus clair, plus net, plus tranchant, moins tortillant du cul que la plupart de mes contemporains, qui louvoient et se débattent comme ils peuvent dans une atmosphère de plus en plus oppressante. Mais peut-être suis-je coupable, ici, d’une confusion entre le fond et la forme, les positions et les phrases. Cependant il serait assez curieux que je fusse très limpide dans l’expression et très emberlificoté dans les moyens d’expression.

« J’aime à croire que ce dont il m’est fait grief est l’effet de mon désir de ne rien laisser se perdre, de la langue, d’en conserver toutes les richesses, d’en entretenir soigneusement tous les chemins, ne serait-ce qu’en les empruntant aussi souvent que possible : expressions désuètes, tournures tombées dans l’oubli, acceptions hors d’usage. Je puis être assez militant, sur ce point, en mon désir de ne pas laisser se réduire le clavier du français, de lutter de toutes mes forces, dans la mesure de mes moyens, contre cette réduction en une sorte de pidgin french dont il fait l’objet, et qui n’a certes pas l’excuse, elle, de l’universalité. Ainsi je m’obstine à pratiquer l’imparfait du subjonctif, en partie à cause de ses vertus comiques, ironisantes, distançantes ; mais aussi et surtout parce que je suis convaincu que l’ancienne concordance des temps était un système très précieux, en effet, cette fois en un tout autre sens ; et qui ne saurait tolérer aucun retranchement, sauf à dépérir tout entier.

« La plupart des usagers se servent de notre langue comme je fais de cet ordinateur : en utilisant à peine un dixième des possibilités qui s’y trouvent offertes. C’est grand dommage. Il faut au contraire en entretenir avec soin tous les rouages, en cultiver toutes les applications. Ainsi suis-je devenu, assez récemment, un ardent défenseur et utilisateur du passé simple, parce que je trouvais déplorable qu’il sortît de l’usage. C’est dans le langage, aussi, comme dans l’homme et dans tout, qu’il faut défendre la biodiversité. »

Journal de Renaud Camus